Chevreuil.net - Le site de référence pour le plein air au Québec




Suivre tous les blogues de Chevreuil.net
 
 
 
 

Grattage et frottage

Les articles scientifiques à propos des mœurs et coutumes des cerfs de Virginie ne manquent pas. Nous avons essayé de résumer en quelques mots certaines connaissances tirées de différentes lectures et de nos propres expériences sur le sujet. Tel que le disait le docteur Karl Miller de l'Université de Georgie, plus que l'on en sait sur le comportement du chevreuil en terme de grattage, plus que l'on réalise comment on en sait si peu !

Les grattages représentent une forme complexe de communication entre les cerfs et même possiblement une certaine forme d'intimidation.

Les bases du grattage sont les suivantes: (ne pas confondre un grattage de rut et un grattage gourmand pour chercher des glands):

La séquence d'un grattage en terme de comportements est habituellement la suivante:

le cerf frotte son œil, ou plutôt sa glande pré-orbitale sur une branche située au dessus de son grattage;
il gratte le sol;

et urine dans son grattage. À l'approche du rut, le buck appuie ses genoux l'un contre l'autre, urine sur ses glandes tarsiennes et imprègne le sol d'une odeur forte.

Photo de Louis Gagnon pour Chevreuil.net ©

Il faut également savoir que l'habileté d'un buck "à gratter" est déterminé par son physique, sa physiologie et sa maturité. Ce comportement est également affecté par sa condition reproductive, son statut dominant et probablement d'autres facteurs que nous ne connaissons pas. Cependant, des bucks hautement dominant font invariablement un meilleur travail en terme de grattage.

Photo de Louis Gagnon pour Chevreuil.net ©

Grattages et frottages:les clés du succès
Il s'est vu occasionnellement des bucks de 2 ans et demi produire avidement des grattages mais ils étaient physiquement et sexuellement avancés et hautement motivés par l'absence de vieux bucks.

Certains chercheurs de la Georgie ont démontré que les bucks, peut importe leur rang social (de subordonné à dominant), marquent habituellement une branche au-dessus de leur grattage et inspectent celles marquées par les autres bucks. Marchinton et alls. concluent que les bucks communiquent ainsi leurs identités. Il est donc important de savoir que si vous touchez à une branche au-dessus d'un grattage, qu'il est fort probable que vous détruirez de ce fait, ce grattage.

Photo de Louis Gagnon pour Chevreuil.net ©

Un grattage n'est pas forcément un grattage de rut. Je m'explique. Les cerfs des deux sexes peuvent occasionnellement gratter pour plusieurs raisons. Quelques fois, ils veulent uriner dans un sol exposé. Mais je crois qu'un grattage est un vrai grattage lorsqu'il y a une branche au-dessus du site.

La signification du grattage est peu connue. Cependant, certains chercheurs de la Georgie ont trouvé que les bucks font un grattage avant ou après une confrontation avec un autre cerf. Certains bucks peuvent faire un grattage après une rencontre avec un chien ou un humain. Ces chercheurs concluent que le grattage devient un comportement de dominance.

Miller a noté également que l'urine du buck est plus foncée que celle de la femelle, tout au moins durant le rut. Il suggère ainsi que l'urine du buck a une composition spéciale. Il croit que l'urine déposée par un buck dans un grattage révèle de l'information sur son statut de dominance, sa santé et sa condition reproductive aux femelles et autres bucks.

Les grattages ne sont pas faits au hasard. Ils sont généralement faits le long du trajet du cerf ou près des aires où il y a plus d'activités de chevreuils.

Photo de Louis Gagnon pour Chevreuil.net ©

Plusieurs chasseurs ont obtenus des succès de chasse en chassant près des grattages le long des sentiers de chevreuils. Ceux-ci ont été catégorisés par plusieurs chercheurs comme étant des grattages secondaires ou d'autres les ont appelés des grattages primaires.

Plusieurs chercheurs et rédacteurs suggèrent d'ignorer ces grattages puisqu'ils réfèrent généralement aux limites territoriales du chevreuil. Les bucks défendent occasionnellement leurs grattages des autres bucks. Les bucks subordonnés, généralement, peuvent visiter les grattages et sentir la branche surplombant le grattage sans peur aussi longtemps qu'ils urinent pas dans ces grattages.

Femelles et grattages:
Femelles et grattages:
Les phéromones qui signalent qu'une femelle est en chaleur sont contenues dans les sécrétions vaginales et non dans l'urine. Lorsqu'elles urinent, ces signaux chimiques sont probablement olfactifs pour une période très brève. Par contre, la femelle transporte avec elle une odeur forte et attractive. Cette odeur peut être détectable pendant 12 heures ou plus avant le jour J. Cela donne amplement le temps au buck pour la localiser.
La femelle devient en chaleur une seule journée et si elle n'est pas fécondée en ce jours chanceux, 28 jours s'écouleront avant qu'elle ne devienne de nouveau réceptive. Durant cette journée magique, la femelle peut copuler plusieurs fois. Lorsqu'elle apercevra un grattage de buck, elle y déposera son odeur.

Les frottages

Le comportement du " frottage " est habituellement associé au fait que le chevreuil enlève le velours de son panache en le frottant contre un arbre. Des recherches récentes du Dr. Ken Nordberg de l'Université du Minnesota suggèrent tout autre chose.

En effet, le Dr. Nordberg prétend que le chevreuil n'a pas du tout besoin du frottage pour se débarrasser de son velours puisque celui-ci tombera de toute façon par lui-même. Pour présenter son opinion, il prend à témoin les chevreuils dont l'habitat est la prairie et qui ne disposent pas d'arbres pour ainsi se débarrasser de leur velours. Ainsi, l'état de l'Iowa qui dispose d'une bonne population de chevreuil, ne compte aucun arbre. Le chevreuil peut frotter son panache pour enlever le velours mais le Dr. Nordberg souligne que ce ne serait pas la fonction majeure du frottage. Greg Miller suggère plutôt que ce type de comportement du chevreuil est pour marquer son territoire. Le chevreuil y déposerait également son identidité par le frottement de ses glandes frontales.

La grosseur de l'arbre marqué par un frottage est un bon indicateur pour évaluer la grosseur du buck. Un gros mâle peut éventuellement frotter de jeunes arbres mais, rarement, un jeune buck frottera un gros arbre.

Les frottages ne signifient pas nécessairement un gage de succès de chasse. J'ai passé des journées à surveiller une ligne de frottage dans l'espoir de surprendre un buck et ce sans succès. Ce qui est intéressant au niveau des frottages c'est de voir la ligne de passage du buck. Lorsque vous voyez un frottage, regardez bien aux alentours, vous devriez en retrouver plusieurs autres et ainsi constater la route que peut prendre le chevreuil.


Les excréments

Vous devrez également surveiller l'existence d'excréments. Des études ont démontré qu'un chevreuil peut déféquer environ 13 fois par jour. Ainsi, si vous trouvez un endroit où il y a abondance de crottes, cet indice peut vous donner une bonne indication de fréquentation de chevreuils dans ce territoire.

Un buck mature déféquera habituellement une masse de crottes qui se tiennent bien ensemble tandis qu'une femelle ou un faon déféquera un paquet de 10 à 50 petites crottes. La grosseur de ces crottes donne un bon indice de la grosseur du chevreuil en question. À titre d'exemple, un buck de deux ans et demi présentera des crottes de ¾ de pouce tandis qu'un buck mature vous présentera des crottes de 1 3/8 de pouce.

D'autre part, si vous décidez d'installer votre tree-stand à un tel endroit, il est bien sûr indispensable de surveiller la direction des vents. Placez-vous à une distance raisonnable, une centaine de mètres si vous chassez à la carabine. Surveillez votre territoire avec vos jumelles et non avec votre télescope. Restez immobile et soyez patient.


Quand arrive la période du rut, le buck abandonnera son trajet routinier ( ligne de frottage et visite de ses grattages) pour se consacrer qu'à une chose: pourchasser la femelle. À cette période de l'année, le chasseur devrait se concentrer d'abord sur la recherche de femelles.

C'est ce que fera le buck de toute façon. Il n'est pas rare de voir des bucks à découvert. L'amour rend aveugle dit-on et bien chez le buck, l'on pourrait dire qu'il le rend imprudent, téméraire et donc plus vulnérable.

Les pistes

Certains chasseurs se disent capable d'identifier une piste de buck ou de femelle. À mon avis, il ne peuvent jamais avoir de certitudes. Cependant une piste de 1 3/4 pouce peut être attribuée à un faon, 2 1/2 pouces à une biche ou un jeune mâle et une piste 2 3/4 pouces et plus peut être attribuée à un buck. La profondeur des traces peut indiquer également que le chevreuil en question a un poids important. Vérifiez la longueur séparant les pas de votre chevreuil. Une distance d'enjambée de plus de 16 pouces peut vous indiquer qu'il s'agit d'un gros chevreuil. Finalement, tous les bucks laissent traîner leurs pattes avant. Vérifiez cet indice lorsque le sol est recouvert de neige, sablonneux ou boueux. 

L'indication la plus intéressante est la trajectoire du chevreuil. La femelle aura tendance à poursuivre son chemin d'un point A à un point B malgré les obstacles devant elle tandis qu'un buck poursuivra sa route dans une trajectoire avec le moins de résistance possible. Il évitera les obstacles qui se présenteront devant lui.


Cela pourrait vous intéresser aussi




Ça vous a échappé ?




@ Infolettre
Votre nom :*
Votre courriel :*