Chevreuil.net - Le site de référence pour le plein air au Québec




Suivre tous les blogues de Chevreuil.net

Le Sony RX-10 IV, votre canif suisse en photographie.

Il y a quelques temps, j'avais écrit un article sur le Nikon P-900. J'aimais bien cet appareil qui offrait un zoom ultra puissant. Je le décrivais comme l'appareil idéal pour la photographie animalière malgré ses quelques lacunes. Depuis, j'ai fait l'acquisition du Sony Rx-10 IV et là, je suis incapable de lui trouver un défaut majeur. C'est mon appareil préféré lorsque je suis préoccupé par le poids de mes bagages.

Photo prise sur le site web de Sony.

Photo prise sur le site web de Sony




J'ai déjà un Panasonic G9, un Olympus EM-1 Mark II avec une panoplie d'objectifs. Ces deux appareils et les objectifs qui partagent ces boitiers me donnent entièrement satisfaction. La qualité de ces appareils est irréprochable. En quoi le Sony se distingue de ces deux appareils ? Je vous dirais que ce Sony est un Bridge. Ce type d'appareil n'a pas d'objectifs interchangeables. Son processeur et son système AF est le même que le Sony A9 ce qui est excellent. Cet appareil permet des photos de 20,1 mégapixels environ. Il permet des prises de vue en continu à jusqu'à 24 ips avec suivi AF/AE produisant jusqu'à 249 images. Son unique objectif est un zoom ultra rapide d'une longueur focale de 24-600 mm (25X) avec une ouverture F2.4-4.  Question de vidéo, le Sony permet la captation de vidéo 4K. Le capteur CMOS permet de filmer à une cadence ultra rapide jusqu'à 960 ips (40 fois plus lent que le mouvement naturel) pendant une durée maximale prolongée (jusqu'à 4 secondes en mode Priorité à la qualité et jusqu'à 7 secondes en mode Priorité à la durée de prise de vue) sur toute la plage jusqu'en super téléobjectif.

Il possède également la possibilité d'y ajouter un micro pour un meilleur son pour vos vidéos. Bref, vous avez tout ce qu'il vous faut pour vos prochains voyages. Appareil conçu initialement pour les journalistes, il fera certainement l'affaire pour un photographe et cinéaste de bon calibre.

Essentiellement, pour obtenir cette variété de possibilités, il vous faudrait une quantité d'objectifs qui a alourdi de façon importante votre pack-sac. Pour le chasseur, le pêcheur et tout amateur de plein-air, le poids est un facteur très important pour les conforts de ses expéditions. Son poids net est d'environ 1095 g (2 lb 6,7 oz) (pile et carte SDXC incluses)
Autre avantage de cet appareil, le Sony RX-10 IV est conçu de façon étanche et résistante à la poussière et à l'humidité. Cet appareil peut être utilisé dans des conditions météorologiques néfastes (pluvieuse, poussiéreuse, humide ou autre).

Attendre ou ne pas attendre le Sony RX-10 V ?
Présentement, aucune rumeur ne circule sur la mise à jour du Sony RX-10 pour un RX-10 V. À un prix de près de 2000$, c'est un appareil qui vaut son prix. N'oubliez pas que l'achat d'un boitier offrant une qualité similaire avec une panoplie d'objectifs dépassera de beaucoup votre achat de ce Sony.

Le Sony RX-10 IV ou le Nikon P-1000 ?
Faites toutes les recherches possibles sur le web pour comparer les deux appareils et je peux déjà vous indiquer que le Sony RX-10 IV en sortira gagnant. À titre d'exemple, vous pouvez consulter cette page web : https://cameradecision.com/compare/Nikon-Coolpix-P1000-vs-Sony-Cyber-shot-DSC-RX10-IV

Conclusion :
Le Sony RX10 IV est un appareil photo qui a été conçu comme un canif suisse multi-usage. D'une qualité irréprochable, il vous permettra d'obtenir de magnifiques photos et de vidéos de vos différentes expéditions. Pour le moment, je le considère comme un appareil sans compétition pour l'aventurier et le voyageur pour qui le poids est aussi important que la qualité de ses prises de vues.

Photos provenant du Sony RX-10 IV. À noter que seule la photo de la lune a subi des modifications au niveau de la luminosité par un programme de corrections.

 

1/250  f/4 220mm   ISO 320
Corrigée au niveau de la luminosité par Adobe.

Le rendu des couleurs est magnifique.
1/320 sec. f4 43,48mm, ISO 100

Mégacéros
Megaloceros giganteus
Irish Elk
1/40 sec. f2.8 , 11,77mm. ISO 200

Pour mes amis chasseurs, le mégalocéros ou mégacéros (Megaloceros giganteus), appelé autrefois le « grand cerf des tourbières », a été un des plus grands cervidés de tous les temps. Il ressemblait à un daim de grande taille et ses bois mesuraient jusqu'à 3,50 m d'une extrémité à l'autre. (Wikipédia)

 

1/30 sec. f2,4   8,8mm

1/100 sec. f/3,5  34,68mm

1/400 sec. f/4 151,11mm

1/400 sec. f/4  124,94mm

1/160sec. f/4   54,57mm

1/250 sec.  f/4  210,22mm

1/1000 sec. f/5,6 43,48 mm  ISO 100

1/800 sec. f/4  195,64mm ISO 100

1/30sec.  f/2,4  8,8mm  ISO 800

Même sujet que la précédente, un peu plus tard avec le coucher de soleil mais avec un plus grand zoom.

1/60 sec.  f/4  75,77mm ISO 800

1/300 sec.  f/4  10,38mm

Le même sujet que la photo précédente mais avec la performance du zoom optique.
1/200 sec. f/4 135,89mm ISO 100

1/800 sec.  f/4  13,31 mm  ISO 100

1/250 sec.  f/2,8  8,8mm  ISO 100

1/250 sec.  f/4  23,95mm   ISO 100

1/1000 sec.  f/4  135,89mm  ISO 100


Cela pourrait vous intéresser aussi



Pourvoirie Lac Geneviève d'Anticosti

Ça vous a échappé ?




@ Infolettre
Votre nom :
Votre courriel :*