Chevreuil.net - Le site de référence pour le plein air au Québec




Suivre tous les blogues de Chevreuil.net

La montre Samsung Gear S3

Le Coréen Samsung a récidivé en 2016 avec une nouvelle montre connectée, la Samsung Gear S3, digne successeur de la S2 sortie en 2015. Chevreuil.net a d'ailleurs fait une critique de la S2 l'an passé.

​La S3 est réellement réussie. Beau design, le bracelet de cuir est solide et sa molette dentelée qui permet la navigation est une des caractéristiques à louanger chez Samsung. O
n fait pivoter la molette vers la droite ou la gauche pour naviguer dans les différents menus. Certains critiqueront la grosseur de la montre qui a augmenté vs la S2 mais quant à moi, c'est plutôt une amélioration notable. Très bien pour un homme mais certainement trop grosse pour une femme. La S3 se fait en deux modèles, la Classic et la Frontier. J'ai testé les deux et je vous dirais que la Classic est plus style passe partout. Elle est fait de métal et de verre, elle est robuste et d'une finitioon irréprochable.

La Gear S3 s'est améliorée côté technique. Elle a améliorée sa gamme de capteurs :  accéléromètre, cardiofréquencemètre, gyroscope et baromètre font parties des deux modèles. Pourvu d'un GPS autonime, elle devient un instrument fort utile pour les amants de la nature.

L'écran :
L'écran est fantastique. C'est un écran de 360
x 360
Super-Amoled, très lumineux avec un verre Gorilla anti-rayures. 






Connexions :
La S3 est une montre qui se connecte aux cellulaires Androids et préférablement sur ceux de marques Samsung où les applications seront compatibles à 100 %. Si vous avez un cellulaire Apple, oubliez cette montre. 

Vous rechargez la montre via un socle qui fonctionne par induction. Très pratique, vous y déposez votre montre et elle se recharge. Ne l'oubliez pas en voyage puisque vous n'aurez pas d'autres moyens de la charger.


Applications :
Le système d'exploitation de la S3 est toujours le Tizen qui est propre aux montres de Samsung et comme toujours, la même critique à l'égard des applications est de mise. Comparée aux montres de Apple, le manque d'Apps est flagrant. Consolation, les applications pour la marche, la course, le vélo et autres activités de plein-air sont présentes. À noter également que le GPS intégré à la montre est très fonctionel et pourra vous êtres utiles lors de vos sorties en plein-air. Je l'ai testé également au golf et c'est bien plaisant de regarder votre montre qui indique la distance à laquelle vous êtes du green. Je dois indiquer cependant que cela n'a pas amélioré mon score ;-)

L'application intégrée S Health qui vous permet de suivre vos entraînements est complète et fonctionne très bien. La montre a un senseur cardiaque qui vous permet de suivre votre rythme cardiaque sans être obligé de porter une ceinture à la poitrine.

Les notifications sont efficaces, SMS, courriels, rappels der rendez-vous, nouvelles de Radio-Canada, etc. 

Version cellulaire ???
Dans le site web de Samsung, on vante la connexion cellulaire de la montre pour faire et recevoir des appels. J'ai testé les deux versions de la montre soit la Classic et la Frontier pour me rendre compte finalement que l'on ne peut obtenir de forfait cellulaire ici au Canada. Non seulement, on paie chers nos forfaits cellulaires comparés aux autre pays mais en plus, on est des plus limités quant aux forfaits disponibles. Bon, une petite montée de lait... passons :-)

Conclusion :

La Samsung Gear S3 n'est pas la montre parfaite pour les amants de la nature mais nul doute que Samsung a fait des pas importants dans cette direction. Lorsqu'elle sera complètement étanche un pas important sera franchi. Moins cher que la Garmin, elle peut être un compromis intéressant.

Note: L'auteur a acheté la montre lui-même et n'a reçu aucun montant d'argent pour cette chronique. 



  • Beau design
  • Heure est toujours présente en mode repos
  • GPS intégré
  • Écran Amoled lumineux (360 x 360)
  • Étanche IP68 (Étanchéité limitée à 30 minutes et à 1.50 mètre maximum.) 
  • Bracelet avec attache standard de 22 mm
  • Senseur cardiofréquencemètre
  • Recharge par induction


  • Manque d'application spécifique à chasse
  • L'autonomie est discutable. Je la recharge à chaque jour.
  • IP68 mais pas assez étanche pour la natation :-(
  • Parfois, calcul que vous montez des marches alors que vous prenez l'ascenceur
  • Peut être trop grosse pour un petit poignet.


Cela pourrait vous intéresser aussi




Ça vous a échappé ?




@ Infolettre
Votre nom :*
Votre courriel :*