Chevreuil.net - Le site de référence pour le plein air au Québec




Suivre tous les blogues de Chevreuil.net
 
 
 
 

Le Respect du gibier

Tout évolue, incluant les us et coutumes des chasseurs. Autrefois, on parlait de tuer notre chevreuil ou notre orignal, aujourd'hui on parle de récolte.

Les groupes anti-chasse sont omniprésents et sont une menace réelle à notre sport. Ne leur donnons pas de munitions en leur exposant des photos sanguinolentes et la vue de carcasses de gibier sur le toit de nos véhicules, surtout de veaux et femelles.

Le transport

Le chasseur ayant récolté la bête convoitée est légitimement fier de son exploit et veut partager sa fierté avec tous. Cependant, il faut tenir compte des personnes ne pratiquant pas notre sport et surtout ceux qui veulent abolir celui-ci. Soyons plus discrets et humbles dans notre fierté.

Autrefois, il était obligatoire, selon la loi, pour le chasseur de gros gibier d'exposer la carcasse du chevreuil ou le tête de l'orignal sur le toit de la voiture ou du camion. Aujourd'hui, la loi ayant évoluée, nous pouvons placer le gibier dans le coffre de l'auto, la boite du camion ou de la remorque pour le soustraire aux yeux sensibles.

Beaucoup de chasseurs ne réalisent pas l'aversion que provoque pour beaucoup, la vue de carcasses de caribous congelées les quatre fers en l'air à leur retour de la chasse d'hiver dans la toundra. Une bâche recouvrant le tout suffirait pourtant à éviter toute controverse et protègerait d'avantage notre récolte des saletés de la route que ce soit chevreuil, orignal, caribou ou encore un ours.

Les photos

Beaucoup de revues refusent maintenant de publier des photos ou on voit du sang, des quartiers d'animaux ou une cavité thoracique ouverte et même dans certains cas, des armes à feux. Ce genre de photos est jugé  offensante par les éditeurs avec raison.

Il est si facile de transporter une mini-caméra dans son sac à dos ou dans une poche de vêtement afin de prendre de superbes photos du gibier récolté sur le site même de l'abattage avant l'éviscération. D'ailleurs les arrières-plans pris en forêt sont beaucoup plus jolis que ceux pris dans l'entrée de garage de mononcle, sur le gazon de la belle sœur ou encore dans la remorque du paternel.

 

Un peu d'attention aux détails, comme le sang sur la neige ou sur la gueule, la langue pendante de l'animal, peut nous  permettre de faire de magnifiques photos beaucoup moins offensantes.

En général les gens prennent des photos à de trop grande distance en voulant photographier l'animal au complet, le ou les chasseurs, le paysage, le tout dans la même photo.

Un plan rapproché de la tête du gibier avec l'heureux chasseur est beaucoup plus révélatrice de la qualité du trophée et donne une photo rendant réellement vraiment justice à l'exploit. Le groupe et le paysage peuvent faire l'objet de d'autres prises photographiques.

Évitons les boites de pick-up, les garages, les animaux suspendus par le cou ou par les cornes, le sang, les armes et glorifions plutôt notre récolte par des photos de bon goût. Un bon moyen d'apprendre à faire d'excellentes photos est d'imiter les photographes professionnels dont les photos sont publiées dans les revues populaires de chasse et pêche.

Tout est perception

Si nous voulons faire respecter notre sport à sa juste valeur et perpétuer celui-ci par la relève, respectons les autres et ne leur donnons surtout pas de munitions pour nous tirer dessus. Se pavaner pendant une semaine avec une tête d'orignal sur un véhicule ou revenir en ville dans la circulation du dimanche soir avec un chevreuil sur le toit ne nous attire aucune sympathie, bien au contraire.

Présenter quelques photos bien faites de notre chasse à nos compagnons de travail par apport à une série de photos ou le sang abonde et ou le gibier n'est pas respecté dans la façon d'exposer la carcasse peut faire toute une différence dans la perception qu'ont les non-chasseurs de notre activité sportive favorite.  

 

Michel Turenne

 



Mots clefs :

Cela pourrait vous intéresser aussi



Ça vous a échappé ?




@ Infolettre
Votre nom :*
Votre courriel :*