Chevreuil.net - Le site de référence pour le plein air au Québec




Suivre tous les blogues de Chevreuil.net
 
 
 
 

Ma préparation personnelle de chasse

Ma préparation personnelle de chasse

Bonjour,  il existe bien des techniques de chasse et pour moi, aller à la chasse ne consiste pas seulement d'abattre un chevreuil. C'est d'avoir le plaisir de préparer sa chasse même si on ne récolte pas toujours durant la saison.  Cette année, je suis maintenant en train de me préparer pour ma nouvelle saison et c'est toujours agréable de passer des heures dans le bois.  Voici mes préparations pour cette année.

Quand arrive le printemps, vers le mois de mai, je commence à prospecter mon territoire.  Je recherche des indices de mâles et femelles qui sont revenus dans mon territoire toute en allant porter du sel pour mes salines.  Je conseille du sel avec minéraux et vous pouvez mettre des odeurs sur votre souche comme du jus de pomme et de la sauce soya pour les attirer.  Maintenant je me suis fait faire du sel avec minéraux et soya et c'est très efficace.

Le champ nourricier

Cette année, après avoir été informé par des gens qualifiés sur l'aménagement, ils m'ont conseillé de prendre une analyse de mon sol pour mieux administrer mes quantités d'engrais pour avoir une bonne qualité de sol.  Il est important de faire mourir l'ancienne végétation avec un herbicide et de laisser agir le produit une semaine pour ensuite labourer la terre et semer.  Alors j'ai décidé de faire un champ nourricier ½ âcre autour d'un secteur de ma saline qui est visité régulièrement par des mâles durant l'été.  Le but est de les tenir dans le secteur avec une nourriture riche en protéine comme du brassisca, du trèfle et de la chicorée.  J'ai beaucoup de pression de chasse dans mon secteur et j'essaie le moins possible de les déranger avant la chasse pour les garder le plus possible.

Les repaires

Quand je prospecte un nouveau territoire, j'examine si il y a de grosses roches et un gros conifère seul.  Souvent ce sont des repaires pour les chevreuils pour aller d'un endroit à un autre et souvent ils sont empruntés par des mâles.  Les endroits assez denses servent habituellement de repos pour le chevreuil.  Je conseille d'aller marcher le moins possible pour ne pas les déranger et souvent si ils sont placés proche de petits quartiers de maison en campagne, les mâles se cachent souvent dans ces petits boisés comme pour vouloir se protéger des prédateurs.

Tir et mise en forme

Ensuite, vers le début de juillet, la condition physique et la pratique du tir deviennent plus intensif pour être en forme pour la chasse et cela m'aide personnellement pour un bon contrôle de mes émotions et stress durant le temps de la chasse étant donné que je chasse en particulier à l'arc et à l'arbalète.  Je fais de la bicyclette pour avoir plus de souffle et des poids et altères pour ma musculation.  Cela me donne de la stabilité dans mon tir en ayant une pratique régulière de deux à trois fois par semaine et la confiance d'avoir un bon tir nous aide à avoir un meilleur contrôle en pleine situation.

Arrive le mois d'août jusqu'à l'ouverture je prospecte mon territoire avec de bonnes jumelles pour ne pas déranger le cheptel.  Avec le temps de la chasse qui approche de plus en plus, je me sens devenir un prédateur. Si je vais à mon mirador, je vais y aller seulement si il pleut parce que la pluie élimine beaucoup les traces d'odeur que l'on pourrait laisser dans notre secteur.

Cette année je vais particulièrement chasser dans mon champ nourricier que j'ai aménagé. Mon objectif pour cette année et les années futures restera de récolter un mâle mature ou une femelle pour une gestion de qualité pour la relève. 

Bonne saison en émotions de toutes sortes!

Richard Thibault (24 juin 2005)

 




Cela pourrait vous intéresser aussi




Ça vous a échappé ?




@ Infolettre
Votre nom :*
Votre courriel :*