Chevreuil.net - Le site de référence pour le plein air au Québec




Suivre tous les blogues de Chevreuil.net
 
 
 
 

Quelques conseils pratiques et un peu plus...

Si le chevreuil a survécu à ses nombreux prédateurs, il le doit en grande partie à son sens olfactif. Le cerf de Virginie est capable de sentir un humain de la même façon que vous êtes capable de sentir la présence d'une mouffette. Il peut sentir l'endroit où vous avez marché il y a une heure et peut sentir la branche que vous avez touchée par inadvertance.

La sensibilité olfactive du chevreuil est 100 fois plus développée que la vôtre. Certains disent que dans des conditions idéales, le chevreuil peut sentir votre présence à un kilomètre. Admettons que le chevreuil peut tout au moins sentir votre présence à 300 mètres dans un boisé. Il pourrait alors détecter votre présence avant même que vous puissiez apercevoir son museau.

Ce constat est des plus important puisqu'il doit guider votre approche du chevreuil. Il est capable de sentir la fumée de cigarette sur vos vêtements et l'odeur du merveilleux repas que vous avez dégusté avec vos compagnons de chasse la veille au soir.

A propose de la cigarette, certains chasseurs indiquent que fumer dans sa cache importe peu. Ce qui est important, c'est la direction du vent disent-ils. Permettez-moi de vous faire part de mon expérience. Un jour, bien assis à mon tree-stand, je surveillais deux femelles entrain de manger des pommes. Je me suis alors allumé une cigarette et j'ai surveillé leurs comportements. Bien que je constatais que les femelles regardaient occasionnellement dans ma direction, je n'ai jamais j'ai cru qu'elles se sentaient menacées. Je croyais à ce moment que fumer n'avait qu'une importance relative jusqu'au moment où j'ai entendu un chevreuil, qui était à quelques mètres derrière moi, souffler à m'en glacer le sang. Les deux femelles et " l'inconnu " ont alors pris la fuite. Je suis convaincu que la cigarette est à proscrire lorsque l'on chasse.

Que faire alors pour se prémunir de ces odeurs humaines ou étrangères. Voici quelques conseils provenant de mes compagnons de chasse :

  • Ensachez vos vêtements dans un sac avec des branches de sapinage ou de cèdre;
  • Maintenez le vent dans votre visage ou de côté;
  • Lavez vos vêtements dans un détergent sans odeur et surtout avec un détergent qui ne lave pas " plus blanc que blanc " et qui laisse des traces de rayons ultra-violets que le chevreuil détecte;
  • Changez de sous vêtements régulièrement. Pensez aux chevreuils et à vos compagnons de chasse !
  • Mettez quelques boîtes de bicarbonate de soude (" la petite vache ") dans votre sac de vêtements;
  • Ne séchez pas vos vêtements dans la sécheuse. Celle-ci déposera une odeur à vos vêtements;
  • Utilisez vos bottes de chasse uniquement pour la chasse;
  • L'utilisation des glandes tarsiennes que vous prélevez chez un buck abattu peut vous aider à dissimuler l'odeur humaine. Tout au moins, l'odeur dégagée par ces glandes peut déranger quelque peu la concentration du buck. Les phéromones dégagées par ces glandes permettent au buck d'indiquer aux femelles du coin qu'il est en route pour la procréation. Je me souviens d'une journée où je m'étais attaché une glande à mes vêtements. Que fut alors ma surprise d'entendre un chevreuil sortir du boisé et se braquer sur le chemin de terre à quelques mètres de moi. C'était une femelle. Elle me regardait d'un air " intéressé ". Le nez dans le vent, les oreilles aux aguets. Une vraie fée. Elle avança d'un pas, et puis deux et trois pas. Je ne bougeais pas. Le vent était derrière moi et soufflait dans sa direction. Je me suis dit ceci : si c'était un buck, serais-je capable de tirer. Alors j'ai décidé de faire semblant et ainsi vérifié autant ma réaction que celle de la femelle. J'ai alors levé mon arme tranquillement de quelque centimètres ... et la femelle s'est enfuie à toute vitesse. Encore aujourd'hui je me demande si elle croyait avoir affaire au plus beau buck du territoire. Quant à moi j'ai compris deux choses. La première: l'utilisation des glandes tarsiennes est efficace. D'autre part, un chevreuil surpris réagit plus vite qu'un chasseur éberlué.
  • Lorsque vous prélevez ces glandes, utilisez des gants de caoutchouc afin d'éviter d'y laisser votre odeur.
  • Évitez de marcher dans les grattages et ne touchez pas aux frottages;
  • Si vous avez une envie soudaine à votre cache, utilisez un contenant de plastique pour y déposer votre soulagement;
  • Si vous chassez chez un pourvoyeur et que l'on vous offre l'opportunité d'une cache, voici quelques conseils : surveillez la direction du vent et n'hésitez pas à installer votre propre tree-stand à un endroit plus propice. D'autre part, les chevreuils qui s'alimentent aux pommes du pourvoyeur sont habitués de détecter la présence de chasseurs dans ces fameuses caches. Votre propre expérience vous le prouvera. Usez d'astuce et placer votre tree-stand dans une position opposée à la cache du pourvoyeur.

Soyez silencieux :
  • N'oubliez pas que le pavillon de l'oreille d'un chevreuil est 25 fois plus grand que celui de l'homme. À moins que vous ne soyez le prince Charles, le chevreuil a le dessus sur vous. Le chevreuil est chez lui et il connaît tous les sons de la forêts. Évitez les bruits métalliques ou tout autre bruit non naturel;
  • Lorsque vous exercez la chasse fine, marchez comme un chevreuil. Un pas ou deux à la fois. Attendez environ 20 secondes, scrutez la forêt et recommencez pas à pas. C'est facile pour les 5 premières minutes. Soyez patient. Il vous est sûrement arriver d'apercevoir un chasseur passer à quelques mètres de vous sans se rendre compte de votre présence. Soyez non seulement silencieux mais aussi très attentif. Lorsque vous marchez, il est possible qu'une branche se casse par mégarde. À ce moment précis, ne bougez plus pendant environ 15 minutes. Vous pouvez également utiliser votre appeau à élastique vous permettant ainsi de vous faire passer pour un autre chevreuil imprudent;
  • Portez des vêtements silencieux.

Cherchez la femelle :
  • Surtout lors du rut, découvrez l'aire où se tiennent les femelles et augmentez les chances d'apercevoir un buck.

Chassez aussi le midi :
  • Augmentez vos chances de succès ! Il est faux de prétendre que les chances d'apercevoir un buck entre 10 h 00 et 14 h 00 sont pratiquement nulles. Il s'abat moins de buck lors de cette période ... mais il y également moins de chasseurs à l'affût à ces heures. Lors du rut, le buck est plus téméraire et votre patience et votre confiance doivent augmenter.

Cela pourrait vous intéresser aussi



Ça vous a échappé ?




@ Infolettre
Votre nom :*
Votre courriel :*