Chevreuil.net - Le site de référence pour le plein air au Québec




Suivre tous les blogues de Chevreuil.net
 
 
 
 

Quand votre gros buck disparait.

Y-a-t-il quelque chose de plus frustrant que d'avoir prospecter et bien préparer sa saison de chasse pour finalement s'apercevoir de la disparition du buck tant convoité? La plupart des chasseurs qui  poursuivent depuis plusieurs années des mâles matures peuvent vous rencontrer plusieurs histoires sur ces disparitions soudaines. Comme bien d'autres, j'ai eu à me confronter à ce genre de défi qui devient vite une obsession. Y-a-t-il des stratégies efficaces à déployer pour récolter ce genre de buck qui se transforme en fantôme à la première heure de chasse de chaque saison? Je crois que oui mais à condition de savoir à qui vous avez affaire.

Un mâle mature sorti victorieux de 3 saisons de chasse ou plus devient une machine de survie dont les comportements ressemblent peu ou pas aux femelles et aux jeunes mâles chevreuils qui l'entourent. A la limite, je dirais que le chasseur de trophée à affaire à une autre espèce aux sens très affûtés. Les chasseurs qui persistent à utiliser les mêmes techniques de chasse que celles utilisées pour la récolte de jeunes chevreuils n'auront que rarement la chance de prélever un mâle mature.

Trois particularités majeures différencient ces gros mâles. D'abord ces derniers utilisent rarement le même système de sentiers que les autres chevreuils. Un vieux buck a souvent une routine difficile à cartographier sans être repérer. Deuxièmement, les sites choisis pour ces séances de repos sont souvent les fourrés les plus difficiles à pénétrer sans y alerter toutes les espèces vivantes dans ce boisé. Finalement, à mon sens la plus importante des particularités, l'extrême sensibilité des mâles matures à toutes intrusions humaines.

Il y a plusieurs raisons possibles à la disparition des mâles matures. Les premières sont le changement de disponibilité de la nourriture comme la récolte du champ de blé d'inde du voisin ou encore une soudaine coupe forestière ou simplement l'arrivée des premiers gels sévères rendant la luzerne désintéresante.  Mais selon plusieurs guides de chasse, une tonne d'étude biologique et plusieurs chasseurs d'expérience, l'intrusion humaine serait la cause première de la disparition soudaine de votre gros buck. D'ailleurs tous s'entendent pour dire que ces derniers ne changent pas de territoire mais deviennent simplement nocturnes, dorment dans des endroits que la plupart des chasseurs évitent et utilisent des corridors sélectifs de déplacement au couvert dense. Ces mêmes études démontrent aussi que peu importe la pression de chasse, aucun mâle mature ne devient 100% nocturne. Mais presque sans exception, leurs mouvement journaliers prennent place très près de leur site de couchage.

Comment chasser effectivement ces gros bucks sensibles? Si vous êtes un chasseur à l'affût ou un archer, vous devez chasser ces mâles le plus près possible de leur possible site de couchage sans bien sûr alerter ces derniers de votre présence. Un site de couchage est souvent le morceau de bois que tous les autres chasseurs évitent. Donc, prendre attention aux déplacements des autres chasseurs devrait être une priorité de chaque instant pour le chasseur de gros buck. De plus, comme les mâles matures évitent autant que possible la présence humaine, ils choisissent souvent de se déplacer en milieu de journée pendant que vous êtes entrés au camp pour votre soupe chaude. Le chasseur plus patient qui passe la journée complète à l'extérieur augmente donc ses chances de succès. Finalement, éviter les techniques communes et agressives comme la battue bruyante et le site d'appâtage. Ces techniques sont toutes indiquées pour rendre vos gros chevreuils nocturnes.

Louis Gagnon


Mots clefs :

Cela pourrait vous intéresser aussi




Ça vous a échappé ?




@ Infolettre
Votre nom :*
Votre courriel :*