Chevreuil.net - Le site de référence pour le plein air au Québec




Suivre tous les blogues de Chevreuil.net
 
 
 
 

Le nourrissage artificiel d'animaux sauvages comme les chevreuils peut être catastrophique.

On ne le dira jamais assez, le nourrissage artificiel d’animaux sauvages comme les chevreuils peut être catastrophique s’il est mal fait. Mes deux voisins nourrissent les chevreuils depuis décembre avec du maïs et je commence à trouver des morts sur ma terre (5 ouest) depuis 2 semaines.

Dimanche matin (22 février) j’ai trouvé une biche qui venait de mourir le long d’un sentier assez fréquenté par les chevreuils du coin. Comme l’animal était encore chaud, j’ai pu faire l’autopsie et trouver rapidement la cause de sa mort. Elle était morte en pleine santé des suites d’une acidose du rumen, causée par un déséquilibre alimentaire important. Son système digestif était rempli de maïs sans la moindre particule de pruche ou de cèdre. Elle avait souffert de diarrhée importante avant sa mort ; donc un cas typique de surcharge alimentaire. Je suis allez jaser avec mes voisins qui ont accepté de diminuer les rations et de couper le maïs avec de l’avoine. Il semble que plusieurs personnes dans le coin aient commencé à nourrir les chevreuils depuis quelques semaines sans vraiment savoir ce qu'ils font, ça n’augure rien de bon pour le reste de l'hiver ! Dans mon cas, "mes" chevreuils doivent se contenter des branches de pruche que je coupe long des sentiers et ils semblent pour le moment encore en pleine forme !


Cliquez sur le lien pour voir les photos de l'autopsie :

http://www.medvet.umontreal.ca/techno/chevreuil/acidose/acidose.htm

Denis Harvey, médecin vétérinaire


Cela pourrait vous intéresser aussi



Ça vous a échappé ?




@ Infolettre
Votre nom :*
Votre courriel :*