Chevreuil.net - Le site de référence pour le plein air au Québec




Suivre tous les blogues de Chevreuil.net
 
 
 
 

Le bon endroit pour une saline ou une vasière.

Quel est le meilleur emplacement pour fabriquer une saline? Voilà une question pertinente! Il y a trois facteurs importants dans le choix de l'emplacement d'une saline ou d'une vasière.

En premier lieu, l'eau est l'élément le plus important dans le choix d'un emplacement pour une saline. Il ne peut y avoir de saline efficace sans eau à proximité. Que ce soit un lac, une rivière, un ruisseau, un étang de castor ou un marais. Il doit obligatoirement y avoir une source d'eau permanente. Et ce, même en juillet lors des canicules. Votre saline ne devrait pas être à plus de 150 mètres de la source d'eau. Pas d'eau, pas de saline!

La sentiment de sécurité du gibier est le second facteur à considérer. En effet, si les orignaux et les chevreuils ne se sentent pas en sécurité sur les lieux de la saline, ils n'y viendront que sporadiquement ou tout simplement pas. Vous aurez compris que si vous faites votre saline dans une belle grande éclaircie, une grande coupe à blanc ou un champ, votre saline est au mauvais endroit. Vous aurez un bon champ de vision, mais le gibier ne s'y sentira pas en sécurité. Ne choisissez jamais un emplacement de saline en fonction du champ de vision qu'il vous procure.

La bordure d'un bûcher, de 3 ans et plus, près d'un peuplement de bois résineux et d'une source d'eau est un bon endroit. Il procure nourriture, eau, couvert et sécurité aux gibiers. De plus, les orignaux et les chevreuils voyagent dans ces zones de transitions. Cela facilitera la découverte de votre saline par ces derniers. Un petit bûcher, un arrachis ou une petite clairière en forêt sont tous de bons endroits pour installer une saline. Les bordures d'un marais et d'une aulnaie sont aussi de bons endroits pour y ériger une saline.

Tous ces environnements sécurisants pour le gibier doivent être à moins de 150 mètres d'une source d'eau permanente. N'oubliez pas, l'eau est l'élément le plus important dans le choix de l'emplacement d'une bonne saline.

Troisièmement, il doit y avoir des signes récents et en quantité suffisante de la présence du gibier recherché. Des crottins, des frottages, des traces, etc.… Par l'analyse de ces signes vous aurez décodé l'utilisation de votre territoire de chasse par les orignaux ou les chevreuils. Quel s'ont les couvert de sécurité? Quel s'ont les couvert alimentaires d'été, d'automne et d'hiver? Quel s'ont les secteurs de rut? Tout ces éléments son des indices qui se doivent d'être analysés.

LA VASIÈRE

Pour l'emplacement d'une vasière, vous devrez trouver une cuvette dont le sol reste humide même au mois de juillet. L'eau doit être stagnante, sans écoulement, afin de garder le sel que vous y déposerez. Une vasière c'est rien de plus qu'un gros trou de vase très humide rempli de sel, de minéraux et de soufre. C'est aussi attractif qu'une saline pour les orignaux et un peu moins pour les chevreuils.

N'oubliez pas le couvert de sécurité et la présence de traces récentes du gibier à proximité de votre vasière.

Benoît Cloutier


Mots clefs :

Cela pourrait vous intéresser aussi



Ça vous a échappé ?




@ Infolettre
Votre nom :*
Votre courriel :*