Chevreuil.net - Le site de référence pour le plein air au Québec




Suivre tous les blogues de Chevreuil.net
 
 
 
 

La confection d'une saline

Voici l'image que l'on se fait de la saline parfaite. Dans un bûcher, une vielle souche de merisier est remplie à craquer de sel. Elle est située près d'un petit ruisseau à l'eau rapide et fraîche. Le sol est labouré par des centaines de traces d'orignaux.

Qu'utiliserez-vous pour faire votre saline? Une souche, un tronc d'arbre ou un piquet. Ces méthodes se valent toutes. Les conditions du terrain où vous construirez votre saline vous guideront dans votre choix. Vous pourriez aussi combiner ces méthodes.

La Souche

Vous devrez trouver une souche de bois franc, pas trop pourrie de préférence. Le bois franc résiste plus longtemps aux mauvais traitements des grands cervidés que le bois résineux. Si elle est trop pourrie, elle se brisera très rapidement et le travail sera à recommencer à presque toutes les années.

Vous avez trouvé une souche de bois franc. Premièrement, y a-t-il une source d'eau permanente à moins de 150 mètres de la souche? Deuxièmement, l'endroit est-il sécurisant pour le gibier? Troisièmement, y a-t-il des signes de gibier? Si oui, le travail commence ici. Si non, continuez vos recherches.

Étape 1: Vider le coeur pourri de la souche avec votre hache. Vous pouvez utiliser votre scie à chaîne, si le coeur est sain ou trop dur. Plus ce sera profond, plus il y aura de sel dans la souche. Laisser une bonne épaisseur sur les côtés de la souche. Si non, elle se brisera trop vite.

Étape 2: Enlever l'écorce de la souche. Elle sèchera et elle pourrira moins vite. Les orignaux pourront plus facilement la lécher.

Étape 3: Dégager une surface de 4 mètres autour de la souche. Enlever les broussailles, les arbustes et les branches. Ceci facilitera l'accès du site au gibier.

Étape 4: Dégager légèrement les grosses racines de la souche. Racler le sol sur toute sa surface autour de la souche. Enlever les branchages et débris forestiers jusqu'à la terre noire.

Étape 5: Avec une herse, ameublir le sol près des grosses racines.

Étapes 6: Étendre une couche de soufre et de minéraux P-10 au fond de la souche. Emplir la souche de sel. Étendre du soufre et des minéraux P-10 sur la terre meuble près des grosses racines de la souche. Déposer du sel sur le sol. Mélanger la terre, le soufre, les minéraux P-10 et le sel. Saupoudrer du soufre et des minéraux P-10 sur le dessus de la souche.

Étape 7: Près des grosses racines de la souche, déposer un bloc de sel de 20kg. Il sera très utile si vous ne pouvez rajouter, plus tard en saison, du sel en cristaux. Il fondra moins vite.

Étape 8: À environ 50 mètres de votre saline déposer un bloc de 20kg de sel. Les orignaux sont des animaux hiérarchiques. Si le dominant est à la saline, les dominés pourront y lécher le sel. Ceci rendra votre saline encore plus attractive et efficace.

Et voilà, le tour est joué. Vous devriez avoir besoin d'environ 40kg de sel en cristaux, 2kg de soufre, 2kg de minéraux P-10 et de 2 blocs de sel de 20kg pour la fabrication de votre saline. Par la suite, vous rajouterez du sel au besoin. Il est très important de ne jamais manquer de sel. Cela nuirait à l'efficacité de votre saline, surtout si les chasseurs voisins n'en manque pas eux.

Le tronc d'arbre

Les mêmes règles de sélection s'appliquent quant au choix de l'emplacement d'une saline fait dans un tronc d'arbre. Eau, sécurité et traces de gibier sont nécessaire.

Étape 1: Couper un gros tronc d'arbre d'au moins 2 mètres de long. Creuser en son centre, sur la longueur, une cavité en forme de ''V''. Le tronc d'arbre ressemblera à une longue mangeoire. Sur l'un des bouts faire un trait de scie.

Étape 2: Déposer l'un des bouts sur un rondin. Cela donnera une pente au tronc d'arbre afin que l'eau de pluie s'écoule par le trait de scie.

Étape 3: Dégager une surface de 4 mètres autour du tronc d'arbre. Nettoyer le sol des débris forestiers et des branchages. Ceci facilitera l'accès du site aux orignaux.

Étape 4: Au fond du tronc d'arbre déposer du soufre et des minéraux P-10. Verser le sel dans le tronc d'arbre. Saupoudrer de soufre et de minéraux P-10. Au sol, mélanger la terre, le sel, le soufre et les minéraux. Près du tronc d'arbre déposer un bloc de sel de 20kg.

Étape 5: À 50 mètres du tronc d'arbre déposer un bloc de sel de 20kg.

Voilà pour ce qui est de la technique du tronc d'arbre. Vous aurez besoin de 40kg de sel en cristaux, 2kg de soufre, 2 kg de minéraux P-10 et de 2 blocs de sel de 20kg pour la fabrication de votre saline.

Le piquet

Vous devez rechercher les mêmes trois facteurs pour cette méthode. Il vous faut en un même endroit, de l'eau, un environnement sécuritaire pour le gibier et des signes suffisants de la présence d'orignaux. Cette technique est la plus simple, la plus rapide à fabriquer des trois modèles de salines.

Étape 1: Dégager une zone de 4 mètres de diamètre de tous débris, branchages ou résidus forestiers.

Étape 2: Enfoncer un piquet de bonne dimension, solidement, en plein centre du site de la saline. L'une des extrémités aura été taillée afin d'y enfoncer un bloc de sel de 20kg. Les blocs de sel ont généralement un trou déjà moulé dans leur forme. Le piquet devrait idéalement sortir du sol d'environ 1 mètre.

Étape 3: Vous pouvez saupoudrer de soufre et de minéraux P-10 le sol autour du piquet. Cette étape est facultative.

Étape 4: Déposer au sol à 50 mètres du piquet un second bloc de sel.

Comme vous pouvez le constater cette technique est fort simple. Vous aurez besoin de 2 blocs de sel de 20 kg pour la fabrication de cette saline. L'utilisation de soufre et de minéraux P-10 est facultative.

Voilà l'abc des salines. À vous de choisir l'une de ces méthodes et de l'utiliser et de l'adapter selon vos besoins.

Benoît Cloutier

 



Cela pourrait vous intéresser aussi



Ça vous a échappé ?




@ Infolettre
Votre nom :*
Votre courriel :*