Chevreuil.net - Le site de référence pour le plein air au Québec




Suivre tous les blogues de Chevreuil.net

Test de produit Thermacell répulsif insectes piqueurs

Récemment, je suis allé à la Baie James en expédition de pêche. Une semaine à travers ce vaste paysage sauvage et sans civilisation à attraper, relâcher et déguster dorés, brochets, truites mouchetées et touladis... Un voyage de rêve assombri par les milliers de maringouins, brûlots, mouches noires, frappes à bord et taons à cheval. S'il est vrai que la Baie James est une oasis débordante de poissons, il est également vrai qu'elle est aussi la mère patrie des insectes piqueurs. C'est pour cette raison que cette année, j'ai utilisé 2 produits de Thermacell, soit le répulsif personnel et la lanterne répulsive.
 
L'utilisation de ces produits est plutôt simpliste, mais afin de bien comprendre où ils sont efficaces, il faut faire des tests dans divers contextes à diverses périodes de la journée. Dans mon cas, les tests s'avéraient assez variés, mais voici les principaux les plus pertinents : le matin tôt ou le soir sans vent en plein bois, dans la chaloupe en pêchant, dans l'entrée du campement pendant qu'on sort et entre à répétition dans le camp pour transporter du stock, dans le camp pendant qu'on prend un verre de vin entre chum et relatons à tour de rôle des histoires rocambolesques.
 
À priori, les deux produits sont efficaces lorsqu'il y a peu de vent et la raison est fort simple, la petite fumée qui s'en échappe de l'appareil demeure autour de nous. Les appareils sont donc plus efficaces quand on demeure en place : idéals pour jigger à l'abri du vent, pour s'asseoir dehors devant le camp ou pour arranger nos poissons.
 
La portabilité et légèreté du Thermacell personnel fait en sorte qu'il n'est pas un fardeau à apporter avec soit. C'est donc cet appareil qui a été utilisé pendant la journée ou en chaloupe. Tandis que la lanterne est idéale pour autour du campement. On peut la poser sur une table ou l'accrocher au besoin. L'éclairage qu'elle fourni qui est utilisé indépendamment de sa fonction répulsive est très intéressante. Sans le bruit d'un fanal classique, vous pouvez choisir le niveau d'intensité d'éclairage ce qui convient aux fameuses discussions non-répétables.
 
En conclusion, c'est un produit intéressant que je recommande. Une des utilisations que j'ai préféré, c'est de ne pas avoir à mettre du chasse-moustique huileux et collant pendant que je cuisinais et que nous savourions l'or blanc des rivières nordiques en spéculant sur lequel d'entre nous attraperait le plus gros le lendemain...


Cela pourrait vous intéresser aussi



Ça vous a échappé ?




@ Infolettre
Votre nom :*
Votre courriel :*