Chevreuil.net - Le site de référence pour le plein air au Québec




Suivre tous les blogues de Chevreuil.net

Une partie de pêche pas ordinaire !

Vous connaissez sûrement la chanson de Patrick Bruel « Et si on se donnait rendez-vous dans 10 ans ? » Et bien nous, c'est une rencontre qui a eu lieu 38 ans après notre fin d'études universitaires. Que d'eau a passé sous les ponts depuis 1978.

J'ai rencontré, lors d'un souper, il y a un peu plus de deux mois, mes trois meilleurs amis d'université. J'ai eu l'idée de leur proposer un séjour de pêche à Baie des Rochers dans la belle région de Charlevoix, question de reprendre contact. Ils ont trouvé l'idée excellente et nous nous sommes revus, une ligne à l'eau ou une fourchette à la main, jasant de tout et de rien.

La pêche a ceci de particulier, contrairement à la chasse, le silence n'est pas requis. On peut discuter et l'eau a cette faculté de nous plonger dans une paix intérieure qui favorise l'ouverture à l'autre. Je vous présente mes trois copains de jeunesse pourrait-on dire, Luc Duval, Luc Jacques et Mario Veilleux. Pour Mario, c'était une initiation à la pêche, une découverte. On a donc eu le plaisir de lui faire connaître l'art du lancer, de la capture de la première truite et de son éviscération. C'était notre stagiaire pour la durée de notre séjour ;-) et l'expérience ne lui fut pas trop pénible. Bien au contraire, il a bien aimé l'activité. Nos deux Luc ont vite repris goût à la pêche. Plus expérimentés, ils n'ont pas tardé à mettre leur puise à l'épreuve.







Nous nous sommes rappelé quelques bons souvenirs tel que le référendum de 1976 où notre rêve d'un pays s'est évanoui après tant d'espoirs. Des souvenirs à propos de Denis et Micheline, Louis et d'autres collègues d'étude que l'on aimait bien. Certains profs qui nous ont aidés à devenir ce que nous sommes et qui ont influencé notre parcours professionnel et personnel. Nous voulions changer le monde et à écouter les deux Luc et Mario, je suis convaincu qu'à notre façon nous avons fait notre possible pour y contribuer de façon positive.

Nous nous sommes rendu compte que la vie passe très vite. En sortant de l'université, nous nous posions bien des questions sur notre avenir professionnel, les possibilités d'emplois étaient réduites et la vie devant nous était une route sans destination précise. Chacun de nous a connu une belle carrière et découvert des facettes de lui-même qu'il ne soupçonnait même pas à sa sortie de l'université. Des craintes et des peurs envers l'avenir qui se sont laissées apprivoisées et de nouvelles qui ont surgies sans avertissements mais auxquelles on a su faire face. Des habiletés insoupçonnées qui ont émergées et qui se sont développées.  Des changements importants dans la vie personnelle et qui arrivent sans que l'on s'y attende. Ces bouleversements qui sont à première vue difficiles mais qui s'avèrent finalement positifs dans notre vie. Des enfants qui apparaissent dans le décor et qui procurent des émotions intenses, une séparation, un divorce, l'amour qui se manifeste et qui est plus fort que tout. La mort de proches qui nous bouleverse et qui permet de nous connaître davantage. Les voyages que nous n'avions pas la possibilité de faire plus jeune et qui maintenant nous permettent de découvrir les merveilles de ce monde.

Heureusement, la vie nous a comblé, chacun de façon différente mais la chance nous a aussi souri. On a bien sûr participé activement à la construction de notre route et nous avons dû aussi choisir des voies de contournement ou des chemins secondaires mais le chemin parcouru nous a donné, malgré certaines épreuves, beaucoup de bonheur. Les cheveux gris sont présents mais le cœur et l'esprit sont tous aussi jeunes que lorsque nous étions à l'université.

J'ai donc retrouvé mes amis d'antan. Le même jeu d'esprit de Luc, la même curiosité intellectuelle de l'autre Luc et le même homme sensible qu'est Mario. Tous des hommes de cœur. Nous sommes maintenant les quatre à notre retraite et nous la voulons belle, sereine et calme. Nous sommes tous les quatre encore très critiques dans nos analyses sociales et politiques, encore rêveurs, quelques fois nostalgiques du passé mais nous sommes enthousiasmes à entreprendre cette nouvelle route de retraité déjà entamée.

Ce séjour de pêche après 38 ans d'absence a été un pur bonheur. Que de beaux souvenirs et de beaux moments que nous avons partagés. Nous sommes partis de la Pourvoirie du Domaine de la chute avec l'engagement de nous revoir occasionnellement et pourquoi pas, un séjour annuel de pêche, de golf ou autre chose. Peu importe l'activité, l'essentiel est de partager entre amis, car ce sont bien des amis qui se sont retrouvés. Une belle amitié qui revit. L'avenir nous réservera encore de belles surprises et des découvertes.

Pierre Chabot

Note :
Nos hôtes André et Nicole de la Pourvoirie du Domaine de la Chute ont bien pris soin de nous. Leur accueil et leur gentillesse nous ont facilité notre séjour. J'avais choisi cette pourvoirie puisque j'y suis allé plus de 10 ans. Les chalets sont 4 étoiles et les lacs très poissonneux. Parfait pour des retrouvailles.








Mots clefs :

Cela pourrait vous intéresser aussi



Ça vous a échappé ?




@ Infolettre
Votre nom :*
Votre courriel :*