Chevreuil.net - Le site de référence pour le plein air au Québec




Suivre tous les blogues de Chevreuil.net

La pêche, ma passion !

Mon histoire a commencé il y a peine trois ans de cela. Je me souviens très bien de cette belle journée d'été où le frère de mon ancien copain nous avait lancé une invitation pour aller explorer des rivières non loin de l'endroit où je résidais à l'époque. N'ayant aucun matériel de pêche en ma possession et n'ayant jamais touché à une canne à pêche de ma vie auparavant, j'ai donc décidé de me procurer un ensemble de départ très abordable au magasin Pronature situé au Cap-de-la-Madeleine à ce moment.

C'est un grand départ ! Nous sommes en direction de la rivière Shawinigan. Le premier endroit où nous nous sommes arrêté pour pêcher étaient situé si près de la route que je pouvais entendre les voitures lorsque nous marchions au bord de la rivière. Le souvenir de ces deux bruits, si différent à mes yeux, retentissait dans ma tête. C'est donc après quelques minutes de marche dans la rivière que nous sommes arrivés au bas d'une petite chute. C'est précisément à ce moment où, à l'âge de 20 ans, j'attrapai mon premier poisson. Il s'agissait d'un tout petit crapet de roche qui devait faire au alentour de 10 centimètres. Seulement ! Oui ce n'est rien de très gros certes, mais quelle joie c'était pour moi d'avoir au bout de la ligne cet être si vigoureux.  J'avais un si grand sourire, c'était impossible pour moi de cacher mon plaisir pour ce loisir. J'avais de la difficulté au début à croire qu'il était possible d'y pêcher des poissons puisque nous étions situés si près de la ville et qu'il s'agissait d'une petite partie de la rivière seulement mais je m'y étais heureusement trompée. Nous y avons donc passé plusieurs minutes avant de partir à notre deuxième destination de la journée soit au pont couvert à St-Mathieu-du-Parc. Un pêcheur y était et celui-ci avait attrapé une belle truite brune qu'il avait décidé de garder. J'ai donc pu observer ce magnifique poisson dans les moindres détails. C'est à partir de ce jour que mon amour pour la pêche a commencé.
 
J'ai par la suite commencé à lire beaucoup, visionner des chroniques instructives de techniques de pêche et c'est par le fait même que j'ai attrapé d'autres espèces plus combatives tel que mes premiers achigans puis des dorés, des brochets, etc. Depuis ce jour, ma passion pour la pêche est grandissante et enrichissante. Je me suis rapidement implantée dans ce sport qu'est la pêche en m'inscrivant à mon tout premier tournoi de pêche, le « Super Challenge Écotone » qui avait lieu à Batiscan le 24 août 2013. Fait important à noter, cela ne faisait qu'un peu plus de deux mois que j'avais pris mon premier poisson à vie. Il y a plusieurs tournois qui sont accessibles pour tous les types de pêcheurs et ce genre d'évènement est toujours plaisant puisque nous nous retrouvons entre passionnés à faire ce que nous aimons le plus, soit pêcher ! Revenons à nos poissons. Mon intérêt n'ayant cessé de croître, j'ai effectué dans mes débuts plusieurs sorties à la pêche avec mes ami(e)s, mes collègues de travail ainsi qu'avec mes deux sœurs; Ève et Véronique, qui ont partagées ma passion l'espace de quelques journées. Par la suite, c'est par l'entremise des réseaux sociaux qu'il m'a été possible de rencontrer plusieurs passionnées et ces gens m'ont également appris énormément sur les différentes espèces de poissons pêchés au Québec. Chacun étant dévoué à une sorte de poissons différentes, leur expérience qu'ils me partageaient était pour moi un moment gratifiant afin d'approfondir mes connaissances. Mon désir de vouloir performer davantage à la pêche m'a amené à réaliser un de mes rêves, celui d'acheter mon propre bateau ! Aux yeux de mes proches ce geste semblait être une vraie folie mais au contraire, c'est à ce jour le plus bel achat que j'ai pu faire. Partir naviguer sur l'eau me procure une quiétude et me rapproche de la nature. Ce sentiment de sérénité que m'offre une rivière, un lac ou un fleuve ne se compare à rien d'autre.

Depuis maintenant plus de deux ans que je suis propriétaire de mon embarcation nautique et je réalise que mon rêve n'était pas une folie. Il m'a permis d'explorer plusieurs plans d'eau. C'est lors de l'année 2015 que j'ai pu pleinement en profiter puisqu'il m'a été possible de pêcher, et ce presque qu'à chaque jours de l'été. J'ai effectué de nombreux voyages afin d'explorer les différents plans d'eau du Québec, de l'Ontario et des États-Unis. Telle une vraie globetrotteuse je me suis promenée du nord du Québec soit de Baie-Comeau jusqu'en Floride où j'y ai pêché le très gros lac Okeechobee. Mes nombreuses sorties à la pêche autant sur la rive-Sud que la rive-Nord du Québec étaient toutes plus exceptionnelles les unes que les autres et ce, en compagnies de gens passionnés et amoureux de la pêche. De plus, j'ai eu l'immense plaisir de commencer à pêcher dans les pourvoiries du Québec. Les lieux sont tous plus majestueux les uns que les autres, le personnel est courtois, la nourriture est excellente et bien sûr les poissons sont aux rendez-vous. Je continue de m'impliquer en participant à des tournois d'envergures différentes. J'adore initier de nouvelles personnes afin de pouvoir partager mon savoir et c'est avec une joie immense que je me réjouis de partager ma passion.
 
Catherine Perreault 


Cela pourrait vous intéresser aussi



Ça vous a échappé ?




@ Infolettre
Votre nom :*
Votre courriel :*