Chevreuil.net - Le site de référence pour le plein air au Québec




Suivre tous les blogues de Chevreuil.net
 
 
 
 

L'optique de la chasse

Plusieurs membres de Chevreuil.net m’ont demandé d’écrire une chronique ayant trait à l’optique de chasse. Bien que dans cette chronique je pourrais aborder l’optique de chasse de type « lunettes d’approche », j’ai choisi de limiter cette chronique à ce que l’on nomme : télescope de carabine.

 

Tout comme pour les modèles d’armes à feu ou de munitions, l’optique de chasse offre une gamme impressionnante d’options. L’acquisition d’une lunette de chasse (télescope) ne sera pas motivée de la même façon d’un chasseur à l’autre. Certains opteront pour une lunette permettant un focus à très longue distance, d’autres privilégieront une lunette capable d’absorber le maximum de lumière (aube & crépuscule), d’autres opteront pour le poids de la lunette et, finalement, d’autres opteront pour le « Eye Relief ».

Je crois que le chasseur d’ici doit prendre en considération les facteurs suivants : conditions de chasse (distances, conditions climatiques, captation de la lumière et facilité d’utilisation). Puisque rarement le chasseur d’orignal et de chevreuil aura à faire feu sur un gibier à plus de 300 mètres, je recommande une lunette n’excédant pas une amplification de 3 X 12. Puisque souvent, nous les chasseurs, avons la chance de voir notre proie à l’aube et au crépuscule, je suggère une lentille de 40 à 50mm.

Je recommande aux lecteurs de Chevreuil.net de prendre en considération la capacité de la lunette à conserver son intégrité d’efficacité en situation de pluie, de brouillard et de grand froid. Plusieurs marques de télescopes offrent aux chasseurs des produits résistants aux conditions climatiques difficiles que nous rencontrons souvent au Québec. L’assurance d’obtenir un produit qui résistera aux intempéries est primordiale.

Il serait très utile aussi de prendre en considération les services après vente qu’offre les principaux grands fabricants de lunettes de chasse. Nous pouvons qualifier d’excellent se service après vente si la lunette peut être remplacée rapidement en cas de défectuosité ou être réparée dans les délais les plus courts. Cela est à prendre en considération lors de l’achat.

Le budget est aussi un facteur très important lorsque arrive le temps d’acquérir un télescope. Dans les faits, je crois qu’il est possible de se procurer une bonne lunette à moins de 300 $ Certains diront que même 300 $ est beaucoup ! Personnellement, je ne crois pas qu’un budget de moins de 300 $ soit exagéré pour l’acquisition d’une lunette de chasse. Bien des spécialistes et grands connaisseurs affirment que la plus précise des armes ne vaudra pas mieux qu’une arme de gamme ordinaire si on lui juxtapose un télescope de bas de gamme. Cela me semble plein de bon sens.

La fonction première d’un télescope de carabine est de permettre au tireur d’être en contact optimal avec la cible. Lorsque cette cible est à plus de 100 mètres à l’aube ou au crépuscule, la qualité de l’optique devient stratégique afin de procéder à une acquisition optimale du point d’impact souhaité sur ladite cible. À n’en pas douter, un télescope de bonne qualité nous facilitera la vie et nous permettra de « faire mouche » correctement évitant ainsi à la proie de souffrir inutilement d’un tir de mauvaise précision.

Plusieurs firmes nous offrent des produits capables de répondre à nos besoins : Bushnell, Tasco, Leupold, Nikon et Burris sont ici les plus populaire. Si vous disposez de budgets supérieurs, je vous conseils d’explorer les possibilités qu’offrent les Leupold, Nikon et Burris. Pour les inconditionnels de la qualité optimale, explorez les produits offerts par Meopta et Zeiss.

Il est important, avant d’aller plus loin, de préciser que le chasseur doit prendre bien soin de sélectionner adéquatement les montures qui fixeront la lunette sur l’arme. Il existe plusieurs marques de commerce disponibles au Québec. Il est préférable de demander à son conseiller en magasin ou à son armurier de sélectionner ce qu’il y a de mieux en fonction de votre budget. Cependant, n’oublions pas que bien des télescopes sont rapportés défectueux quand, en réalité, les montures sont les réelles responsables du problème.

Le tireur doit aussi prendre en compte le type de réticule qui sera le plus adapté à son type de chasse. Les produits présentement sur le marché offre une panoplie incroyable de réticule :

 Balistic Plex  3P No.4

 

                Mild Dot         Cross Illuminated

Bien entendu, il existe d’autres réticules sur le marché. Cette illustration n’est qu’indicative. Je conseil au chasseur d’opter pour un réticule avec lequel son œil sera à l’aise. De nos jours, biens des réticules offrent des options permettant une assistance au tir. En pleine effervescence et lorsque l’adrénaline prend en otage notre système, il est, je crois, plus utile d’avoir un réticule simple favorisant une acquisition de cible très rapide. Il ne faut pas oublié non plus que plusieurs réticules lumineux exigent des piles. Alors, soyez toujours certain que vos piles sont et seront présentes au rendez-vous lorsque se pointera le buck de votre vie !

L’entretien de votre télescope est plus qu’important. Tout bon entretien vous permettra de conserver plus longtemps votre lunette de tir et cela permettra d’en retirer une plus grande satisfaction. Après chaque journée de chasse, examinez bien votre télescope afin d’y détecter toute petite anomalie. Parfois, les montures font défaut, parfois l’humidité a affecté vos lentilles, parfois une égratignure sur l’un des vers peut affecter votre vision. N’oublions jamais que l’ajustement que l’on a obtenu au club de tir où ailleurs peut être faussé par un petit détail presque invisible à l’œil si l’on ne porte pas une attention quotidienne à la lunette de tir.

N’achetez pas un télescope pour la marque. Avant de prendre votre décision sur l’acquisition de cette pièce stratégique de votre équipement de chasse, demandez à votre conseiller en magasin ou à votre armurier d’essayer le télescope en milieu ouvert (pas dans le magasin) afin d’apprécier ses qualités et d’apprécier de par vous-mêmes le niveau de confort que votre œil a avec la lunette de tir. Procéder ainsi vous évitera bien des soucis et éliminera tout désagrément.

Finalement, évitez d’acquérir des lunettes de tir dont le niveau de puissance minimale est supérieur à 4X. Cela vous évitera bien des problèmes lorsque votre gibier sera à moins de 50 verges de vous. Sans vous préoccuper de cela, il risque de vous arriver de voir votre chevreuil sous forme de boule de poils…! La chasse au chevreuil, au Québec, nous permet que très rarement d’effectuer des tirs à plus de 200 verges. À moins de chasser dans des champs de culture ou dans des plaines, une force d’amplification de 9X à 12X est amplement suffisante. Au delà de 12X, vous rentrez dans une catégorie de type « vermine » N’oubliez pas que le chevreuil se présente à nous souvent à l’aube ou au crépuscule, une ouverture de 40mm ou de 50mm sera souhaitable afin d’obtenir un maximum de luminosité.

L’acquisition d’une lunette de tir est une étape très importante pour le chasseur. Son choix doit complémenter son choix quant à l’arme à feu. Je réitère qu’un chasseur peut obtenir une excellente satisfaction en acquérant un télescope à moins de 300,00$

N’hésitez pas à questionner le vendeur au sujet des caractéristiques du produit offert. Primordialement, vous devez être en tout confort avec la lunette et apprécier ses capacités optiques en milieu ouvert et la comparer avec d’autres marques. Dès que vous aurez procédé à vos propres tests, votre choix se fera plus facilement et il sera, à coup sur, le meilleur.

Par Gaston J. Sylvain

7 septembre 2006 


Cela pourrait vous intéresser aussi



Ça vous a échappé ?




@ Infolettre
Votre nom :*
Votre courriel :*