Chevreuil.net - Le site de référence pour le plein air au Québec




Suivre tous les blogues de Chevreuil.net

Les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique collaboreront avec les Premières Nations au rétablissement du caribou des montagnes du Sud

VICTORIA, le 15 févr. 2018 /CNW/ - Les troupeaux de caribous des montagnes du Sud qui forment le groupe du Centre sont d'une importance cruciale pour les Premières Nations du nord-est de la Colombie-Britannique. La perte et la fragmentation de leur habitat ont déjà contribué à la disparition d'une des sous?populations du groupe du Centre, soit le troupeau de Burnt Pine. D'autres populations de caribous de la région continuent d'être gravement menacées. Ces populations sont en déclin ou ont été stabilisées à de très faibles nombres d'individus qui ont peu de chances de pouvoir se maintenir en l'absence de mesures importantes et efficaces de la part des gouvernements fédéral et provinciaux.

Logos des gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique ainsi que des Premières Nations de West Moberly et de Saulteau (Groupe CNW/Environnement et Changement climatique Canada)

La Loi sur les espèces en péril fédérale autorise la ministre fédérale de l'Environnement et du Changement climatique à conclure des accords de conservation avec d'autres gouvernements pour soutenir les espèces en péril et améliorer la survie de ces espèces dans la nature. Un projet d'accord de conservation entre le Canada et la Colombie-Britannique a été publié le 27 novembre 2017 pour recueillir les commentaires du public. Ces gouvernements vont maintenant réviser cet accord de conservation en collaboration avec les Premières Nations directement touchées, et en tenant compte des commentaires reçus lors des consultations publiques.

Les Premières Nations de la région s'inquiètent du déclin des populations de caribous et des menaces constantes qui pèsent sur celles-ci depuis de nombreuses années. Les Premières Nations de West Moberly et de Saulteau ont fait preuve d'un leadership courageux et résolu en imposant, notamment, des interdictions de chasse et en établissant le projet de rétablissement du caribou le plus fructueux en Amérique du Nord en combinant les connaissances traditionnelles et la science. En effet, grâce à l'utilisation d'enclos de maternité, ils ont pu protéger les faons nouveau-nés contre les prédateurs et les activités industrielles. Leurs mesures ont contribué à faire passer la population du troupeau Klinse-Za de 16 caribous à environ 70 caribous en seulement quatre ans.

Le gouvernement du Canada et celui de la Colombie-Britannique reconnaissent que les effets environnementaux cumulatifs des décisions passées et actuelles sur l'utilisation des terres ont contribué au déclin des populations du groupe du Centre. Les gouvernements reconnaissent et réitèrent également les engagements pris à West Moberly, Saulteau et à d'autres Premières Nations de la région visée par le Traité no 8. Dans cette optique, le gouvernement du Canada et celui de la Colombie-Britannique, en partenariat avec les Premières Nations, prennent des mesures afin de stabiliser et d'accroître rapidement la population de caribous des montagnes du Sud du groupe du Centre à des niveaux d'autosuffisance, ce qui permet d'appuyer le rétablissement d'une récolte significative pour les Premières Nations en vertu du Traité no 8.

Par conséquent, le gouvernement du Canada et celui de la Colombie-Britannique réviseront leur projet d'accord bilatéral de conservation sur le rétablissement du caribou, en collaboration avec les Premières Nations directement touchées. Le projet d'accord offrira un cadre de coopération intergouvernemental pour le rétablissement du caribou en Colombie?Britannique, y compris des partenariats intégraux avec les Premières Nations, la Colombie-Britannique et le Canada pour les programmes de rétablissement, la planification et les processus connexes.

Au rang des types de mesures que les gouvernements du Canada et de la Colombie?Britannique se sont engagés à élaborer et à appliquer dans les futurs accords de conservation figurent l'amélioration du cadre législatif provincial pour les espèces en péril, une meilleure planification des aires de répartition, une protection accrue de l'habitat, l'introduction d'un programme complet de restauration de l'habitat, un soutien accru pour les enclos de maternité, un contrôle de l'accès à l'habitat sensible du caribou, une réduction du chevauchement entre tenures et habitats essentiels et la mise en place d'un fonds de restauration pour financer adéquatement les mesures à long terme nécessaires pour soutenir le rétablissement du caribou des montagnes du Sud.

Le Canada et la Colombie-Britannique prévoient conclure au cours des prochains mois leurs négociations relatives à leur accord bilatéral et à un accord de partenariat en matière de conservation avec les Premières Nations directement touchées et publier ces documents au printemps 2018.

Les accords de partenariat en matière de conservation permettront d'atteindre les objectifs de stabilisation et de croissance de la population et d'établir les engagements des gouvernements participants et les mesures à prendre, de la planification jusqu'à la mise en oeuvre. Une fois les accords définitifs en place, on prévoit élargir ceux-ci à d'autres groupes de caribous des montagnes du Sud de Colombie-Britannique.

Citations

« Nous sommes déterminés à travailler avec les peuples autochtones et la Colombie?Britannique en vue d'élaborer et de mettre en oeuvre des programmes et des mesures efficaces de rétablissement du caribou fondés sur les connaissances traditionnelles et la science. »
- Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique du Canada

« Nous avons l'intention de travailler en partenariat avec les gouvernements autochtones et le gouvernement fédéral pour renverser immédiatement le déclin du caribou et rétablir la confiance des peuples autochtones envers la gestion responsable et durable des ressources en Colombie-Britannique. »
- George Heyman, ministre de l'Environnement et de la Stratégie sur les changements climatiques de la Colombie-Britannique

« Les Premières Nations ont entrepris cette aventure seules en contestant en cour les permis miniers de la province. Par la suite, nous avons lancé notre projet d'enclos de maternité et nous avons constaté une augmentation de la population. Nous avons beaucoup à offrir à ceux qui sont prêts à nous écouter. D'ici là, nous allons continuer à prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger ces troupeaux de caribous menacés et prévenir leur disparition. » 
- Roland Willson, chef des Premières Nations de West Moberly

« Nos Premières Nations sont unies et nos plans de protection du caribou sont clairs et solides. Notre approche est fondée sur nos connaissances traditionnelles des troupeaux et du paysage. C'est la raison de notre succès. Nous demandons maintenant aux autres gouvernements d'honorer les promesses qu'ils ont faites à notre peuple dans le cadre du Traité en prenant les mesures immédiates et à long terme nécessaires pour sauver ces troupeaux de caribous. »
- Ken Cameron, chef des Premières Nations de Saulteau

Faits saillants

  • Du 27 novembre 2017 au 19 janvier 2018, une première ébauche d'un accord bilatéral de conservation entre le Canada et la Colombie-Britannique a été affichée pour commentaires sur le site Web du Registre public des espèces en péril.

Produits connexes

Liens connexes

Page Twitter d'Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook sur l'environnement et les ressources naturelles au Canada

 

SOURCE Environnement et Changement climatique Canada



Ça vous a échappé ?




@ Infolettre
Votre nom :
Votre courriel :*

Cegep de Baie Comeau 2021-2022