Chevreuil.net - Le site de référence pour le plein air au Québec




Suivre tous les blogues de Chevreuil.net

Plastiques IPL Inc. annonce ses résultats financiers du deuxième trimestre de 2018

Forte croissance des produits et amélioration du bilan au T2

MONTRÉAL, le 14 août 2018 /CNW/ - Plastiques IPL Inc. (« Plastiques IPL », « IPLP » ou la « Société ») (TSX : IPLP) a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers du deuxième trimestre et du semestre clos le 30 juin 2018 (le « T2 2018 » et le « premier semestre de 2018 » ou « cumul 2018 »). Sauf indication contraire, toute l'information financière est présentée en dollars américains. Certaines mesures, y compris celles exprimées sur une base ajustée, ne sont pas conformes aux IFRS. Voir la rubrique « Mesures financières non conformes aux IFRS », plus loin.

Faits saillants du deuxième trimestre

  • Les produits ont totalisé 178,3 millions de dollars, en hausse de 34,7 % par rapport à 132,3 millions de dollars pour le trimestre clos le 30 juin 2017 (le « T2 2017 »);
  • Le BAIIA ajusté s'est établi à 22,8 millions de dollars, en hausse de 9,8 % par rapport à celui de 20,8 millions de dollars enregistré au T2 2017;
  • La perte nette du T2 2018, qui s'est chiffrée à 2,6 millions de dollars, est essentiellement attribuable aux coûts non récurrents liés au premier appel public à l'épargne et aux coûts de transaction liés au refinancement bancaire global;
  • Le bénéfice net ajusté a atteint 8,7 millions de dollars, contre 8,8 millions de dollars au T2 2017;
  • La Société a mené à bien un refinancement global de 494,3 millions de dollars;
  • Le 28 juin 2018, la Société a conclu son premier appel public à l'épargne (le « placement ») à la Bourse de Toronto, pour un produit brut total, y compris le produit de l'option de surallocation, de 191,7 millions de dollars canadiens.

« Notre premier appel public à l'épargne à la Bourse de Toronto représente une étape importante de l'évolution et de la croissance de la Société, affirme Alan Walsh, chef de la direction de Plastiques IPL. Nous estimons être en bonne voie de réaliser notre vision et de devenir un leader mondial des solutions d'emballage durable, comme l'illustrent nos résultats du deuxième trimestre, au cours duquel nous avons affiché une croissance de 34,7 % des produits et de 9,8 % du BAIIA ajusté en regard de ceux du deuxième trimestre de 2017. Le produit tiré du placement nous a aussi permis de réduire considérablement notre dette nette. Nous croyons que notre service à la clientèle de premier ordre, notre fabrication supérieure et adaptable, nos capacités de développement de produits de premier plan et nos produits novateurs à valeur ajoutée assureront notre croissance continue. »

Résultats financiers et événements touchant la Société pour le deuxième trimestre

(en millions de dollars,

sauf indication contraire)

T2 2018

T2 2017

Cumul

2018

Cumul

2017

Produits

178,3

132,3

326,6

244,9

Bénéfice brut

31,0

27,9

55,5

51,3

BAIIA ajusté

22,8

20,8

39,9

35,4

(Perte nette) bénéfice net

(2,6)

10,9

(1,2)

9,7

Bénéfice net ajusté

8,7

8,8

13,8

13,4

Résultat dilué par action ajusté (en $)

0,20

0,27

0,35

0,41

Résultat dilué par action ajusté pro forma (en $)

0,16

0,17

0,26

0,25

Les produits ont augmenté de 34,7 % pour s'établir à 178,3 millions de dollars au T2 2018, comparativement à 132,3 millions de dollars au T2 2017. L'augmentation s'explique en grande partie par l'acquisition de Macro Plastics, Inc. (« Macro ») en juin 2017, laquelle a contribué des produits de 27,6 millions de dollars, et par la forte croissance interne des volumes au sein des divisions Solutions d'emballage grand format et environnementales (« EGFE »), Solutions d'emballage de produits de consommation (« SEC ») et Solutions d'emballage réutilisable (« SER »). Sur une base pro forma ajustée pour tenir compte des résultats du T2 2017 de Macro antérieurs à son acquisition et pour exclure l'incidence de la rétrocession du coût des résines, des ajustements de prix et des fluctuations du change, les produits se sont accrus d'environ 12 % au T2 2018.

Le bénéfice brut a augmenté de 11,1 % pour se fixer à 31,0 millions de dollars au T2 2018, contre 27,9 millions de dollars pour la période correspondante de l'exercice précédent. La marge brute a fléchi de 370 points de base pour s'établir à 17,4 %, contre 21,1 % un an plus tôt. La baisse de la marge brute au T2 2018 est essentiellement attribuable à l'importante pression exercée par le coût des intrants, à savoir le coût des résines et les frais de transport.

Le BAIIA ajusté a augmenté de 9,8 % pour s'établir à 22,8 millions de dollars au T2 2018, comparativement à 20,8 millions de dollars au T2 2017. La hausse du BAIIA ajusté découle de l'augmentation des produits et de l'apport, pour le trimestre complet, de la division Solutions d'emballage réutilisable (« SER ») par suite de l'acquisition de Macro. Au T2 2018, la marge du BAIIA ajusté s'est fixée à 12,8 %, en baisse de 290 points de base par rapport à celle de 15,7 % enregistrée au T2 2017, ce qui s'explique d'abord et avant tout par la hausse du coût des résines et des frais de transport, comme il est expliqué plus haut. Les flux de trésorerie disponibles ajustés ont représenté des sorties de 3,7 millions de dollars au T2 2018, contre des entrées de 5,4 millions de dollars pour la période correspondante de l'exercice précédent. La diminution traduit la hausse du fonds de roulement attribuable à la croissance des produits et à la forte demande pour le troisième trimestre de 2018.

La perte nette s'est chiffrée à 2,6 millions de dollars au T2 2018, contre un bénéfice net de 10,9 millions de dollars au T2 2017. La perte nette du T2 2018 est en grande partie attribuable aux coûts non récurrents liés au placement et aux coûts de transaction liés au refinancement bancaire de même que, dans une moindre mesure, aux coûts liés à la réorganisation et à l'intégration des activités. Le bénéfice net ajusté a totalisé 8,7 millions de dollars au T2 2018, ce qui est semblable au montant de 8,8 millions de dollars enregistré pour la période correspondante de l'exercice précédent, la croissance du BAIIA ajusté ayant été annulée par l'augmentation de l'amortissement des immobilisations corporelles et des charges financières. Le résultat dilué par action ajusté s'est établi à 0,20 $ au T2 2018, contre 0,27 $ au T2 2017. Sur une base pro forma, le résultat dilué par action ajusté a totalisé 0,16 $ au T2 2018, comparativement à 0,17 $ au T2 2017.

Comme nous l'avons expliqué plus haut, l'accroissement des prix des résines et des frais de transport a continué d'entraver les résultats financiers de la Société au T2 2018. IPLP a réagi à la hausse du coût des résines en transférant ces coûts aux clients visés par des accords de rétrocession, en s'efforçant de négocier des ajustements de prix généraux avec les clients de manière à recouvrer la hausse du coût d'autres intrants (dont le transport et la main-d'oeuvre), en concluant des accords contractuels révisés avec les clients nouveaux et existants et en peaufinant ses procédures d'attribution de contrats de transport.

Au T2 2018, la Société a conclu avec succès un refinancement global de 494,3 millions de dollars. La facilité bancaire multidevise d'une durée de cinq ans avec un consortium de banques mis en place par The Governor and Company of Bank of Ireland et par la Financière Banque Nationale Inc. remplace les deux facilités bancaires principales antérieures par une nouvelle facilité de groupe plus appropriée présentant des modalités améliorées. Les deux facilités antérieures avaient été consenties par des consortiums bancaires irlandais et canadien distincts et étaient séparées l'une de l'autre.

Perspectives pour l'exercice 2018
La Société continue de connaître une forte croissance de la demande pour ses produits dans chacun de ses trois secteurs opérationnels et continue de générer une croissance interne des produits tirés de ses activités grâce aux importantes occasions qui se présentent à elle, tant au niveau de la clientèle que des marchés.

Les résultats de l'exercice 2018 continuent d'être touchés défavorablement par la hausse des prix des résines, des frais de transport et de logistique ainsi que du coût de la main-d'oeuvre. Par conséquent, nous nous attendons à ce que nos ratios de marge brute et de marge du BAIIA ajusté subissent des pressions similaires dans la seconde moitié de l'exercice 2018 en regard de leurs niveaux un an plus tôt. Nonobstant ces pressions imposées sur les coûts des intrants, dont certaines sont cycliques, nous sommes d'avis qu'à mesure que les prix des résines se stabiliseront, nous serons en mesure de rajuster le coût de nos ventes de sorte que nos marges retourneront aux seuils de rentabilité normalisés.

Pour l'exercice 2018, nous prévoyons que nos sorties de trésorerie totaliseront environ 52,5 millions de dollars au titre des entrées d'immobilisations corporelles.

Nous continuerons d'envisager des acquisitions complémentaires qui seraient conséquentes sur le plan stratégique et alignées sur nos paramètres d'acquisition rigoureux, et qui représentent une plus-value pour les actionnaires.

Les perspectives qui précèdent sont fondées sur diverses hypothèses d'ordre économique et commercial qu'a posées la Société lors de la préparation de ses prévisions financières pour l'exercice 2018, y compris des hypothèses relatives à la conjoncture économique dans les régions où elle exerce des activités, aux fluctuations du change, à la concurrence et aux lois fiscales applicables à ses activités. La Société tient à avertir le lecteur que, même si elles étaient raisonnables au moment où elles ont été formulées, les hypothèses entrant dans la préparation des projections pour l'exercice 2018 peuvent s'avérer incorrectes ou erronées. De plus, ces prévisions ne reflètent pas l'incidence potentielle des éléments non récurrents ou autres éléments spéciaux, ni celle des arrangements commerciaux, cessions, fusions, acquisitions, autres regroupements d'entreprises ou autres transactions qui pourraient être annoncés ou réalisés. L'incidence financière de ces transactions de même que des éléments non récurrents et autres éléments spéciaux peut être complexe et dépendre des faits propres à chacun d'entre eux. La Société ne peut donc pas décrire l'incidence attendue d'une façon significative ou de la même manière que les risques connus qui se répercutent sur ses activités. En conséquence, les résultats réels pourraient être sensiblement différents des attentes de la Société, telles qu'elles sont présentées dans le présent communiqué de presse. Les perspectives constituent des énoncés prospectifs au sens des lois en valeurs mobilières applicables et doivent être lues parallèlement à la rubrique « Énoncés prospectifs ».

États financiers consolidés et rapport de gestion
Les états financiers intermédiaires consolidés résumés non audités de la Société et les notes y afférentes pour le trimestre et le semestre clos le 30 juin 2018 ainsi que le rapport de gestion connexe sont disponibles sous le profil de la Société sur SEDAR au www.sedar.com et sous l'onglet Relations avec les investisseurs du site Web de la Société au www.iplpgroup.com.

Conférence téléphonique
La direction tiendra une conférence téléphonique à l'intention des analystes et des investisseurs pour discuter des résultats du T2 2018 de la Société, aujourd'hui à 10 h (heure de l'Est). Pour joindre la conférence téléphonique, veuillez composer le 1-416-764-8609 au Canada, le 1-888-390-0605 en Amérique du Nord ou le 1800939111 en Irlande. Une diffusion audio en direct sera disponible sur le Web à l'adresse suivante : https://event.on24.com/wcc/r/1794384/C2DC588206EF559E59E3BEAAB6165B1A.

Une reprise de la conférence téléphonique sera disponible jusqu'au 21 août 2018 à 23 h 59 (heure de l'Est). Pour accéder à la reprise, veuillez composer le 1-416-764-8677 au Canada ou le 1?888?390?0541 en Amérique du Nord, et entrer le code 979705#. Une transcription complète de la conférence sera publiée sur le site Web d'IPLP.

À propos de Plastiques IPL
IPLP est un fournisseur de premier ordre de solutions de produits d'emballage durables principalement dans les marchés de l'alimentation, de la consommation, de l'agriculture, de la logistique et de l'environnement, présent au Canada, aux États?Unis, au Royaume?Uni, en Irlande, en Chine et au Mexique. IPLP compte environ 2 400 employés et possède des bureaux à Montréal et à Dublin. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez visiter le site Web de la Société au www.iplpgroup.com.

Énoncés prospectifs
Le présent communiqué de presse peut contenir des informations prospectives au sens des lois en valeurs mobilières applicables. De telles déclarations portent notamment sur les occasions de croissance attendues de la Société et ses perspectives en matière de produits et de BAIIA ajusté pour 2018, l'incidence de la hausse du coût des résines et des frais de transport sur notre marge brute et notre marge du BAIIA ajusté d'ici la clôture de l'exercice 2018, les défis posés par la pénurie de main-d'oeuvre et les pressions inflationnistes du coût de la main-d'oeuvre pour le second semestre de 2018, les dépenses d'investissement en immobilisations corporelles de la Société pour l'exercice 2018 et la dette nette. Les informations prospectives se reconnaissent à l'emploi d'expressions comme « s'attendre à », « anticiper », « avoir l'intention de », « s'efforcer de », « pourrait », « prévoir », « sera », « pourra », « être d'avis que », « tenter de », « estimer », et leurs variantes et expressions similaires. Ces informations reflètent les attentes actuelles de la Société quant à l'avenir. Les énoncés prospectifs sont fondés sur des hypothèses et sont assujettis à divers risques et incertitudes, dont bon nombre échappent à la volonté de la Société, qui pourraient faire en sorte que les résultats et les événements réels diffèrent considérablement de ceux exprimés explicitement ou implicitement dans les informations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent notamment ceux dont il est question à la rubrique « Facteurs de risque » du prospectus définitif de la Société daté du 21 juin 2018. Cette information repose sur des hypothèses et opinions raisonnables à la lumière de l'information dont dispose la Société, et elle est formulée en date du présent communiqué de presse. La Société rejette toute obligation de mettre à jour l'une ou l'autre des informations prospectives, que ce soit à la lumière de nouvelles informations, d'événements futurs ou pour toute autre raison, sauf dans la mesure où elle est expressément tenue de le faire en vertu des lois applicables ou par un organisme de réglementation.

Nous tenons à avertir le lecteur que la liste de facteurs de risque et d'incertitude n'est pas exhaustive et que d'autres facteurs pourraient également avoir une incidence défavorable sur les résultats de la Société. Il y a lieu d'examiner attentivement les risques, incertitudes et hypothèses liés à ces énoncés lors de l'évaluation des informations prospectives et de ne pas se fier indûment à ces déclarations. Voir les rubriques « Énoncés prospectifs » et « Facteurs de risque » du rapport de gestion de la Société pour une analyse des incertitudes, risques et hypothèses liés à ces énoncés.

Mesures financières non conformes aux IFRS

Le présent communiqué de presse emploie certaines mesures et certains ratios non conformes aux IFRS. La direction a recours à des mesures financières non conformes aux IFRS afin d'établir des comparaisons avec les périodes précédentes, de préparer les budgets d'exploitation annuels et de formuler des prévisions et des projections quant aux perspectives de croissance des résultats. Ces données sont également utilisées par la direction pour évaluer la rentabilité des activités courantes et analyser notre situation financière, la performance de l'entreprise et les tendances. Ces mesures ne sont pas des mesures reconnues aux termes des IFRS et n'ont pas de sens normalisé prescrit par celles-ci; il est donc peu probable qu'elles soient comparables à des mesures semblables présentées par d'autres sociétés. Elles sont plutôt présentées à titre de complément aux mesures conformes aux IFRS et visent à favoriser une meilleure compréhension de nos résultats d'exploitation du point de vue de la direction. Ainsi, ces mesures ne doivent pas être prises isolément ni être considérées comme un substitut pour l'analyse de notre information financière présentée conformément aux IFRS. Nous avons recours à des mesures financières non conformes aux IFRS, dont le BAIIA ajusté, la marge du BAIIA ajusté, le BAII ajusté, le bénéfice net ajusté, le résultat de base par action ajusté, le résultat dilué par action, le résultat de base et dilué par action pro forma, le total des capitaux propres pro forma, la dette nette et les flux de trésorerie disponibles ajustés, qui servent à fournir des mesures supplémentaires de notre performance sur le plan de l'exploitation et ainsi mettent en lumière les tendances marquant nos activités principales que les mesures conformes aux IFRS, à elles seules, ne permettraient pas nécessairement de faire ressortir. Nous croyons que la présentation de ces mesures financières permet aux investisseurs de mieux comprendre notre rendement financier et notre situation financière. Nous croyons également que ces mesures financières sont utiles pour évaluer notre performance sur le plan de l'exploitation d'une période à l'autre puisqu'elles ne tiennent pas compte de certains éléments qui, selon nous, ne sont pas représentatifs de nos activités principales.

Le BAIIA ajusté correspond au bénéfice découlant des activités poursuivies avant l'impôt sur le résultat, les charges financières nettes, la quote-part du résultat des entreprises comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence, les coûts de transaction liés au refinancement, les coûts liés à la réorganisation et à l'intégration des activités, les coûts liés au premier appel public à l'épargne et frais connexes, les amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles et les autres produits (charges). La marge du BAIIA ajusté correspond au BAIIA ajusté divisé par les produits. Le bénéfice net ajusté correspond au bénéfice découlant des activités poursuivies avant la quote-part du résultat des entreprises comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence, les coûts de transaction liés au refinancement, les coûts liés à la réorganisation et à l'intégration des activités, les coûts liés au premier appel public à l'épargne et frais connexes, l'amortissement des immobilisations incorporelles liées aux acquisitions, les autres produits (charges), l'impôt sur le résultat pour chacun des éléments susmentionnés et l'incidence de la modification des taux d'impôt.

Le résultat de base par action ajusté et le résultat dilué par action ajusté sont calculés en divisant le bénéfice net ajusté par le nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation. En ce qui concerne le résultat dilué par action ajusté, le nombre d'actions ordinaires en circulation est ajusté pour tenir compte de l'incidence des options ayant un effet dilutif. Le résultat par action pro forma reflète le résultat par action historique révisé selon le nombre d'actions ordinaires émises au 30 juin 2018, ce qui tient compte de l'opération de réorganisation des actions qui a eu lieu le 28 février 2018 dans le cadre de laquelle les titres de capitaux propres des actionnaires minoritaires dans IPL Inc. ont été échangés contre 47 238 242 actions d'IPL Plastics plc. Il tient également compte du plan d'arrangement aux termes duquel les actionnaires ordinaires d'IPL plc ont échangé leurs actions contre des actions ordinaires de catégorie B, à raison de cinq actions d'IPL plc pour une action ordinaire de catégorie B de Plastiques IPL Inc. Enfin, le résultat par action pro forma rend compte du nombre d'actions ordinaires émises à la clôture du premier appel public à l'épargne et du nombre d'actions rachetées aux termes de l'option de rachat. Le résultat par action ajusté pro forma correspond au bénéfice net ajusté divisé par le même nombre pro forma d'actions en circulation. En ce qui concerne le résultat dilué par action pro forma et le résultat dilué par action ajusté pro forma, le nombre d'actions ordinaires en circulation est ajusté pour tenir compte de l'incidence des options ayant un effet dilutif. La dette nette s'entend des prêts et emprunts, du passif lié à l'option de rachat des actions ordinaires de catégorie B et des billets convertibles moins la trésorerie et les équivalents de trésorerie, exclusion faite du passif lié à une option de vente se rapportant aux participations en titres de capitaux propres détenues par des participations ne donnant pas le contrôle dans IPL Inc. Les flux de trésorerie disponibles ajustés représentent les entrées nettes de trésorerie liées aux activités d'exploitation exclusion faite des activités abandonnées, moins les montants payés au titre des charges financières et de l'investissement de maintien, auxquels ont été rajoutés les coûts liés aux à la réorganisation et à l'intégration des activités payés et les autres montants payés (reçus) au titre des produits (charges).

SOURCE IPL Plastics Inc.



Ça vous a échappé ?




@ Infolettre
Votre nom :
Votre courriel :*

Cegep de Baie Comeau 2021-2022