Chevreuil.net - Le site de référence pour le plein air au Québec




Suivre tous les blogues de Chevreuil.net

Enerkem s'engage à prendre des mesures relatives aux déchets plastiques dans les océans

  • L'entreprise de transformation de matières résiduelles en biocarburants s'engage à faire progresser les mesures liées aux changements climatiques et endosse la Charte sur les plastiques dans les océans lors de la réunion des ministres de l'Environnement, des Océans et de l'Énergie du G7

MONTRÉAL, le 20 sept. 2018 /CNW Telbec/ - Enerkem inc. (www.enerkem.com), chef de file mondial en production de biocarburants à partir de matières résiduelles, a annoncé aujourd'hui lors de la réunion des ministres de l'Environnement, des Océans et de l'Énergie du G7 à Halifax, en Nouvelle-Écosse, qu'elle explorera les occasions d'agir en ce qui a trait aux déchets plastiques et à la pollution marine.

Image fournie par The Ocean Legacy Foundation (Groupe CNW/Enerkem Inc.)

À la suite du lancement commercial de la première usine au monde de production de biocarburants faits à partir de déchets à Edmonton, en Alberta, qui transforme les ordures ménagères et les plastiques non récupérables en carburants et en produits chimiques propres, Enerkem souhaite mettre à profit son expertise liée à sa technologie de recyclage du carbone afin d'aider à résoudre le problème sans cesse croissant des déchets plastiques qui se retrouvent dans les océans.

L'entreprise a entamé des discussions avec The Ocean Legacy Foundation, un organisme canadien sans but lucratif qui entreprend régulièrement des expéditions de nettoyage côtier, afin d'explorer des façons dont les résidus de plastiques peuvent être récupérés des océans dans le but de produire des produits chimiques et des carburants à faible empreinte carbone pour le transport, au moyen de la technologie de rupture d'Enerkem.

« Notre technologie révolutionnaire de production de biocarburants et de produits chimiques à partir de matières résiduelles répond déjà aux problèmes liés aux matières résiduelles urbaines, incluant les plastiques. Par cette collaboration novatrice, nous sommes engagés à nous pencher sur des initiatives locales concrètes afin de transformer les déchets plastiques dans les océans en produits utiles, » a expliqué Marie-Hélène Labrie, première vice-présidente, Affaires gouvernementales et Communication, Enerkem.

Selon le Forum Économique Mondial, environ 150 millions de tonnes de plastiques flottent dans nos océans, et huit millions de tonnes supplémentaires viennent s'y ajouter chaque année. Malgré les efforts de recyclages et de réduction des déchets plastiques du gouvernement, des municipalités et des collectivités, on s'attend à ce que la quantité des matières plastiques qui polluent les environnements marins du monde entier triple en une décennie.

Sous le thème Travailler ensemble à l'égard des changements climatiques, des océans et de l'énergie propre, la réunion des ministres du G7 souligne l'importance d'appuyer et de participer aux solutions qui nous permettent de nous attaquer aux changements climatiques, d'améliorer la santé de nos océans et de transformer nos façons de produire l'énergie, de la transporter et de l'utiliser.

La mise en place de mesures liées aux déchets plastiques et à la pollution marine était l'un des principaux points soulignés lors du Sommet des dirigeantes et dirigeants du G7 qui s'est tenu en juin dernier à Charlevoix, au Québec. Lors du Sommet, le Canada, la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie et l'Union européenne se sont entendus au sujet de la Charte sur les plastiques dans les océans. Enerkem appuie cette initiative qui vise à aller vers une approche de gestion des plastiques plus durable et plus écoefficace, notamment par l'accroissement de la capacité à gérer les matières plastiques en tant que ressource.

À propos d'Enerkem
Enerkem produit des biocarburants et des produits chimiques verts à partir de déchets. Sa technologie de rupture exclusive lui permet de transformer les matières résiduelles municipales non-recyclables, non-compostables en méthanol, en éthanol ainsi qu'en d'autres produits chimiques intermédiaires largement utilisés. Enerkem, dont le siège social est à Montréal, au Québec (Canada), exploite une usine commerciale à pleine échelle en Alberta, ainsi qu'un centre d'innovation au Québec. Les installations d'Enerkem sont construites comme des systèmes préfabriqués basés sur l'infrastructure de fabrication modulaire de l'entreprise qui peut être déployée à l'échelle mondiale. La technologie d'Enerkem est un exemple probant de la façon dont une véritable économie circulaire peut être réalisée, en contribuant à la diversification du portefeuille énergétique et à la fabrication de produits courants plus écologiques tout en offrant une solution de rechange intelligente et durable à l'enfouissement et à l'incinération.

www.enerkem.com

 

SOURCE Enerkem Inc.



Ça vous a échappé ?




@ Infolettre
Votre nom :
Votre courriel :*

Cegep de Baie Comeau 2021-2022