Chevreuil.net - Le site de référence pour le plein air au Québec




Suivre tous les blogues de Chevreuil.net

Saint-Laurent deviendra le premier arrondissement montréalais ami des monarques

SAINT-LAURENT, QC, le 28 juin 2017 /CNW Telbec/ - Lors de sa séance du 27 juin dernier, le conseil de Saint-Laurent a adopté à l'unanimité une résolution annonçant la volonté de l'arrondissement de se joindre à l'Engagement des maires pour la sauvegarde des monarques - Ville amie des monarques (Mayors' Monarch Pledge). Par cette déclaration officielle, l'arrondissement de Saint-Laurent souhaite concrétiser son engagement envers la protection du papillon monarque et de son habitat naturel.

« Notre attachement au papillon monarque est indéniable. Nous avons depuis plusieurs années travaillé de concert avec de nombreux partenaires pour sensibiliser notre communauté à l'importance de protéger les populations de monarques, a déclaré le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa. Je suis donc très heureux de pouvoir réitérer notre volonté de poursuivre la protection de cet insecte migrateur. »

Programme international
Créé par la Commission de Coopération environnementale (CCE), le programme Engagement des maires pour la sauvegarde des monarques - Ville amie des monarques (Mayors' Monarch Pledge) regroupe le Canada, les États-Unis et le Mexique. Par un plan d'action comprenant des gestes concrets, il incite les communautés à restaurer et à protéger les habitats essentiels pour la survie et la reproduction du monarque. Au Québec, c'est la Fondation David Suzuki qui est maître d'oeuvre de la mise en action des initiatives pour ce programme.

Des actions concrètes depuis des années
En 2009, l'arrondissement de Saint-Laurent a créé la première station montréalaise certifiée Monarch Watch dans le cadre du programme WayStation, piloté par le département d'entomologie de l'université du Kansas. Situé dans la friche du boisé du parc Marcel-Laurin, cet espace comprend des plantations d'asclépiades et d'herbacées offrant un habitat propice à la reproduction du monarque. L'asclépiade est la seule plante dont se nourrit la chenille du monarque. Saint-Laurent contribue ainsi à la mise en place des conditions favorables à la survie du monarque, à sa reproduction et à sa migration en lui proposant une escale accueillante sur le long parcours qu'il entreprend chaque année.

Depuis, une kyrielle d'activités de sensibilisation et d'éducation visant le grand public se sont multipliées à Saint-Laurent. Mentionnons, par exemple, l'animation l'Odyssée des monarques, organisée annuellement depuis 2011 en collaboration avec l'Insectarium de Montréal, et la distribution de plantules d'asclépiades et de sachets de semences lors de la Journée de la biodiversité tenue au mois de mai chaque année.

Ces efforts ont d'ailleurs encouragé des résidents à s'intéresser à la cause des monarques, dont une jeune Laurentienne qui s'est associée à National Geographic pour créer un jardin d'asclépiades à la Bibliothèque du Boisé.

Le monarque : emblème de Saint-Laurent
Le conseil de Saint-Laurent s'est également engagé à faire du monarque l'emblème entomologique de l'arrondissement. « Plusieurs raisons nous amènent à poser ce geste : notre communauté a à coeur sa survie, le boisé du parc Marcel-Laurin représente un habitat potentiel pour sa reproduction, ce papillon est un insecte migrateur, ce qui représente bien notre population cosmopolite, et, également, parce que nous partageons nos couleurs avec ce magnifique insecte : le noir et l'oranger! », mentionne M. DeSousa.

Pour de plus amples renseignements sur la biodiversité et les actions entreprises par Saint-Laurent pour la survie du monarque, consultez la page suivante : ville.montreal.qc.ca/saint-laurent/biodiversite

Photos disponibles sur demande.

 

SOURCE Ville de Montréal - Arrondissement de Saint-Laurent



Ça vous a échappé ?




@ Infolettre
Votre nom :*
Votre courriel :*