Chevreuil.net - Le site de référence pour le plein air au Québec




Suivre tous les blogues de Chevreuil.net

Plan économique du Québec - Plus de 2,9 M$ additionnels sur 3 ans sont accordés aux 4 organismes de bassins versants qui interviennent en Abitibi-Témiscamingue

ROUYN-NORANDA, QC, le 27 avril 2018 /CNW Telbec/ - Le député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable des régions de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, M. Luc Blanchette, se réjouit des moyens importants injectés dans le secteur de l'environnement dans le cadre du discours sur le budget 2018-2019, notamment pour soutenir la mission des organismes de bassins versants (OBV). Avec la ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, il est d'avis que ces montants importants contribueront au développement durable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue.

Les quatre OBV qui mènent des activités en Abitibi-Témiscamingue disposent au total de 2 907 000 $ de plus sur trois ans afin de mettre à jour et de coordonner leur plan directeur de l'eau et d'en suivre la mise en oeuvre. Réalisés en étroite collaboration avec l'ensemble des acteurs régionaux et locaux, les plans directeurs de l'eau doivent fixer les priorités d'action pour répondre aux enjeux régionaux de l'eau. Ils devront aussi tenir compte de la future stratégie québécoise de l'eau qui sera dévoilée bientôt. Ils sont approuvés par le gouvernement.

 

Somme additionnelle accordée à chaque OBV qui intervient en tout ou en partie en Abitibi-

Témiscamingue pour 2018-2019, 2019-2020 et 2020-2021


Agence de bassin versant des 7 :

726 750,00 $

Bassin versant Saint-Maurice :

726 750,00 $

OBV Abitibi-Jamésie :

726 750,00 $

OBV du Témiscamingue :

726 750,00 $

 

Citations :

« Comme toutes les régions du Québec, la région de l'Abitibi-Témiscamingue doit se concerter pour arriver à garantir la qualité et l'abondance de ses ressources en eau. Elle profitera donc des crédits importants consacrés à ses organismes de bassins versants en 2018-2019 et au cours des prochaines années. Nous savons qu'aujourd'hui, économie doit rimer avec environnement, et notre région compte bien participer à ce développement durable du Québec. Avec ce soutien budgétaire, je suis confiant que nous serons en mesure de relever ensemble les défis relatifs à la gestion de l'eau. »

Luc Blanchette, député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable des régions de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec

« Partenaires de l'État, les organismes de bassins versants jouent un rôle important dans la société québécoise. Ils contribuent à la mission du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques en matière de gestion durable de l'eau. Avec ce financement important et de concert avec ces partenaires présents dans toutes les régions du Québec, nous pourrons répondre pleinement aux enjeux reliés à l'eau auxquels nous avons à faire face à l'aube de 2020, et ce, au bénéfice des générations actuelles et futures. »

Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Faits saillants :

  • En favorisant la gestion intégrée de l'eau, le gouvernement du Québec vise une concertation et une responsabilisation accrue des divers acteurs de l'eau et de la population à l'égard de cette richesse commune que représentent l'eau et les écosystèmes aquatiques. En ce sens, un soutien technique et financier est en place afin de soutenir les OBV.
  • Les OBV sont formés de représentants de tous les acteurs de l'eau d'un bassin versant tels que les municipalités régionales de comté (MRC), les municipalités, les usagers, les groupes environnementaux et les citoyens. Des représentants gouvernementaux y siègent, mais sans droit de vote. Leur mandat premier est d'élaborer un plan directeur de l'eau présentant un portrait et un diagnostic du bassin versant, les enjeux, les orientations et les objectifs à atteindre ainsi qu'un plan d'action. Fixant localement les priorités d'action pour répondre aux enjeux régionaux de l'eau, cette planification est désormais approuvée par le gouvernement. Le Québec compte 40 OBV.
  • Au total, le gouvernement a ajouté 30 M$ sur trois ans à son soutien à la mission du ROBVQ et à la mission des 40 OBV qu'il représente. Il a prévu en outre un budget de 1 M$ par année totalisant 5 M$ sur cinq ans pour la mise sur pied d'un programme qui lui permettra dès 2018-2019 de financer les actions découlant des plans directeurs de l'eau préparés par tous les OBV du Québec et, lorsqu'ils seront approuvés, des plans de gestion intégrée régionaux préparés par les tables de concertation régionale. Les paramètres de ce programme seront dévoilés au cours des prochains mois.

Liens connexes :

Le Plan économique du Québec de mars 2018 :
http://www.budget.finances.gouv.qc.ca/budget/2018-2019/fr/documents/PlanEconomique_18-19.pdf

Budget de dépenses 2018-2019 :
http://www.tresor.gouv.qc.ca

 

Sources :

Information :



Anne-Hélène Couturier

Relations avec les médias

Attachée de presse

Ministère du Développement durable,

Cabinet de la ministre du Développement durable,

de l'Environnement et de la

de l'Environnement et de la

Lutte contre les changements climatiques

Lutte contre les changements climatiques

Tél. : 418 521-3991

Tél. : 418 521-3911




Youann Blouin


Attaché de presse


Cabinet du ministre des Forêts,


de la Faune et des Parcs


Tél. : 418 643-7295


 

SOURCE Cabinet de la ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques


Pourvoirie Lac Geneviève d'Anticosti

Ça vous a échappé ?




@ Infolettre
Votre nom :
Votre courriel :*