Chevreuil.net - Le site de référence pour le plein air au Québec




Suivre tous les blogues de Chevreuil.net

La ministre McKenna met en valeur le leadership du Canada en matière de changements climatiques à l'occasion du sommet One Planet de Paris

PARIS, le 12 déc. 2017 /CNW/ - La ministre McKenna a souligné le leadership du Canada en ce qui concerne la lutte contre les changements climatiques et la promotion de la croissance écologique à l'occasion du sommet One Planet, organisé aujourd'hui par le président de la France, Emmanuel Macron, à Paris. Le sommet célèbre le deuxième anniversaire de la signature de l'Accord de Paris, lequel comprend de nouveaux engagements de la part des gouvernements et des entreprises en vue de lutter contre les changements climatiques. Le Canada a joué un rôle important dans les négociations ayant mené à la signature de l'Accord de Paris.

Le Canada et la France ont annoncé un Partenariat Canada-France en matière de climat afin de travailler ensemble à la promotion de la mise en oeuvre rapide de l'Accord de Paris. Ce partenariat prévoit des travaux visant à favoriser la tarification du carbone, l'élimination progressive du charbon et le développement durable et à réduire les émissions des secteurs des transports maritime et aérien.

Dans le cadre du sommet, la ministre McKenna a accueilli de nouveaux membres de l'Alliance : Énergiser au-delà du charbon. Instaurée lors de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques le mois dernier par le Canada et le Royaume-Uni, l'Alliance : Énergiser au-delà? du charbon est un regroupement de gouvernements, d'entreprises et d'organismes internationaux réunis pour éliminer graduellement les centrales au charbon traditionnelles.

Plus tôt aujourd'hui, le Canada et le Groupe de la Banque mondiale ont annoncé un nouvel engagement visant à aider les pays en développement à lutter efficacement contre les changements climatiques, et ce, à l'appui de l'Accord de Paris. Le Canada et le Groupe de la Banque mondiale soutiendront la transition accélérée de l'électricité produite à partir du charbon vers l'énergie propre des pays en développement en vue d'appuyer leurs économies à croissance rapide. Le partenariat aidera également les petits États insulaires à améliorer leurs infrastructures d'énergie renouvelable.

La ministre McKenna a réitéré que le Canada assumera la présidence du G7 à compter de janvier 2018, ce qui constituera un élément du programme climatique international de la prochaine année, et la lutte contre les changements climatiques et la croissance propre seront désignés comme étant des dossiers prioritaires.

Le Canada a également été retenu comme l'un des cinq pays pour entreprendre un nouveau partenariat avec la Breakthrough Energy Coalition. Bill Gates, au nom de la Breakthrough Energy Coalition, a annoncé lors du sommet la création d'un ensemble de partenariats avec cinq pays membres de la Mission Innovation, dont le Canada, visant à favoriser la transition vers l'énergie propre et à aider davantage d'entreprises à mettre sur le marché les produits qu'elles ont conçus dans leur laboratoire.

Le Canada a aussi signé la Déclaration sur les marchés de carbone des Amériques, tout comme l'ont fait cinq provinces canadiennes, deux états des États-Unis, le Mexique, le Costa Rica et le Chili. La Déclaration vise à renforcer la coopération régionale et internationale du Canada en matière de tarification du carbone. Des approches harmonisées pour la tarification du carbone sont efficaces et permettent aux entreprises de demeurer compétitives.

Enfin, la ministre McKenna a souligné le rôle de chef de file qu'a joué le Canada en ce qui concerne la ratification rapide de l'Amendement de Kigali au Protocole de Montréal le mois dernier. La mise en oeuvre de l'Amendement de Kigali pourrait aider à éviter un réchauffement de jusqu'à 0,5 degré Celsius d'ici la fin du siècle.

Citations

« L'Accord de Paris alimente la prise de mesures sur le climat dans le monde entier et le Canada joue un rôle de chef de file. Qu'il s'agisse de partenariats sur la tarification du carbone ou de l'élimination progressive du charbon, la dynamique mondiale à l'appui de l'action climatique est bien réelle et prend de l'ampleur. L'an prochain, le Canada assurera la présidence du G7 ce qui aidera à faire avancer la lutte contre les changements climatiques et à accélérer la transition mondiale vers une croissance propre. »

- Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique

Faits saillants

  • Selon un rapport publié par la Banque mondiale en 2016, une meilleure coopération en matière d'échange de droits d'émission de carbone pourrait réduire de 32 %, d'ici 2030.
  • Compte tenu de l'importance d'avoir des données fiables à l'appui de marchés du carbone efficaces, le Canada a engagé 1,6 million de dollars le mois dernier, à Bonn, pour soutenir les pays de l'Alliance du Pacifique. Cet investissement est mis en oeuvre par l'Association internationale pour l'échange de droits d'émission et par ClimateCHECK, une entreprise canadienne proposant des solutions liées au climat et à la durabilité.
  • En décembre 2016, le gouvernement du Canada a annoncé un plan exhaustif sur le climat avec les provinces et les territoires. Ce plan comprend une tarification de la pollution par le carbone fixée à 10 $ la tonne en 2018 et atteignant 50 $ en 2022, l'élimination progressive du charbon d'ici 2030, et des investissements sans précédent dans le transport en commun, l'infrastructure verte et l'innovation propre.
  • Le Canada s'est engagé à investir 2,65 milliards de dollars d'ici 2020 pour aider les pays en développement dans les mesures qu'ils prennent pour atténuer les effets des changements climatiques et pour s'adapter à ces changements.

Liens connexes

 

Page Twitter d'Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook sur l'environnement et les ressources naturelles au Canada

 

SOURCE Environnement et Changement climatique Canada


Pourvoirie Lac Geneviève d'Anticosti

Ça vous a échappé ?




@ Infolettre
Votre nom :
Votre courriel :*

Cegep de Baie Comeau 2020-2021