Chevreuil.net - Le site de référence pour le plein air au Québec




Suivre tous les blogues de Chevreuil.net

La ministre McKenna se rend au Mexique pour participer à des réunions sur les plastiques marins et la résilience côtière

OTTAWA, le 6 mars 2018 /CNW/ - Nos océans sont une source de diversité écologique et de possibilités économiques immenses pour les collectivités du monde entier. Pourtant, les plastiques sont une menace pour nos écosystèmes marins, et les changements climatiques perturbent les collectivités côtières, en raison de la hausse du niveau de la mer, de l'érosion côtière et des effets de l'accroissement des ondes de tempêtes. Alors que les effets de la pollution et des changements climatiques augmentent, il est de notre responsabilité de protéger les océans pour les générations à venir.

La ministre McKenna se rendra au Mexique du 6 au 9 mars 2018 pour rencontrer des ministres des pays latino-américains, des chefs d'entreprises, des experts des plastiques marins ainsi que d'autres intervenants afin de promouvoir les priorités de la présidence canadienne du G7 concernant les changements climatiques, les océans et l'énergie propre. La participation de la ministre à l'Asamblea del Océano Pacifico, suivie du Sommet mondial des océans, comprendra des discussions sur le développement de collectivités côtières résilientes et la lutte contre le problème croissant des déchets marins.

Les plastiques marins sont un problème croissant, mais il existe des mesures que les pays peuvent prendre pour y remédier. Par exemple, le Canada travaille avec les pays du G7 et du G20 et d'autres pays à réduire la production et l'utilisation de plastiques et à empêcher que des déchets marins polluent nos océans. De plus, en juin 2017, le gouvernement du Canada a publié un règlement pour interdire les microbilles de plastique utilisées dans les produits de toilette, comme les produits pour le bain et le corps, les nettoyants pour la peau et les dentifrices.

Dans le cadre du Sommet mondial des océans, la ministre McKenna animera des séances et des tables rondes et elle participera à des groupes de discussion dont l'objectif sera de trouver des solutions au problème des déchets marins et à d'autres questions qui menacent nos océans. De plus, alors qu'elle participera à une entrevue à titre d'invitée d'honneur, la ministre McKenna discutera des façons dont les femmes peuvent être des chefs de file dans le domaine de la protection de l'environnement et des océans.

Citation

« Qu'il s'agisse du phénomène de l'acidification ou de l'aggravation des effets des ouragans, les changements climatiques ont une incidence négative sur nos océans et les collectivités côtières. De plus, les déchets de plastique et les déchets marins représentent une menace de plus en plus grave pour nos océans, la vie marine et la santé humaine. En fait, nos océans contiennent une quantité astronomique de plastiques, et selon les prévisions, si nous ne faisons rien, ils contiendront plus de plastiques que de poissons d'ici 2050. Il s'agit d'un problème mondial qui nécessite des mesures, et le Canada travaille avec ses partenaires internationaux à protéger nos océans contre les déchets et les effets des changements climatiques. Comme le Canada assume la présidence du G7 en 2018, nous continuerons de promouvoir les efforts mondiaux dans les domaines des changements climatiques, des océans et de l'énergie propre. »
- Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique

Faits saillants

  • Un des thèmes canadiens du G7 est : Travailler ensemble à l'égard des changements climatiques, des océans et de l'énergie propre.
  • Les océans contiennent plus de 150 millions de tonnes de déchets en plastique.
  • Chaque année, environ 8 millions de tonnes de plastiques sont rejetées de la terre ferme et aboutissent dans nos océans.
  • À l'échelle mondiale, moins de 10 % de tous les plastiques sont recyclés et conservés dans l'économie.

Page Twitter d'Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook sur l'environnement et les ressources naturelles au Canada

 

SOURCE Environnement et Changement climatique Canada


Pourvoirie Lac Geneviève d'Anticosti

Ça vous a échappé ?




@ Infolettre
Votre nom :
Votre courriel :*